Sous la présidence du ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, la cérémonie officielle d’inauguration de la toute première usine d’assemblage des engins de génie civil de la sous région Afrique centrale, a eu lieu le 23 janvier 2021 à Kribi.

En sa qualité de Représentant personnel du Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Paul Biya, Le Ministre des Travaux Publics, Monsieur Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a procédé le 23 janvier 2021, à Kribi dans la région du Sud, à l’inauguration de la toute première usine d’assemblage d’engins de génie civil de la sous-région Afrique Centrale. La cérémonie riche en couleur s’est déroulée en présence de certains membres du Gouvernement, des autorités administratives de la région du Sud, des hauts responsables du Groupe OPTORG, du Directeur Général de TRACTAFRIC Equipment/Afrique centrale et des responsables de certaines représentations diplomatiques accréditées au Cameroun.

L’entité nouvellement implantée sur 30 hectares et située au cœur du complexe industrialo-portuaire de Kribi, contribue à réaliser la vision non seulement du Chef de l’Etat,  mais aussi de celle de l’ensemble de la Communauté des affaires.

Dans son allocution d’ouverture, l’Ingenieur de l’Etat a fait savoir aux élus locaux que l’isine d’assemblage des engins de génie civil de Kribi, est une opportunité en matière d’acquisition d’équipements du Génie civil à moindre coût. Surtout pour le cas spécifique des Collectivités territoriales décentralisées. En exemple, on peut citer la Commune de Betare Oya, qui depuis l’acquisition d’une niveleuse en provenance de l’usine de Kribi, il y a quelques jours seulement, a déjà pu entretenir 20 km de route. Il faut toutefois rappeler que, cette commune jusqu’ici n’avait pas encore vu l’ombre d’un engin de génie civil sur son sol. Elle bénéficie en plus, de l’accompagnement de l’opérateur avec notamment la mise à disposition d’un conducteur qui encadre et forme l’équipe technique de ladite commune. Une grande première pour cette commune, qui comme d’autres, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Tractafric Equipment a donc pu fournir à plusieurs autres collectivités territoriales décentralisées nationales,  des premiers engins lourds, montés à Kribi au Cameroun, et destinés à la construction et à l’entretien des infrastructures routières. Sept (07) machines ont pu être  livrées jusqu’ici à certaines collectivités territoriales décentralisées (niveleuses, pelles chargeuses, compacteurs et bouldozers). Les engins suscités, sont des équipements de marque SEM, une gamme de matériels développée par Caterpillar, caractérisée par des engins robustes et accessibles, particulièrement adaptés aux besoins des collectivités locales.

Première Unité d’Assemblage de machines en Afrique centrale, avec des équipements lourds, l’unité d’assemblage de Kribi est non seulement un projet créateur d’emploi, mais également un  produit fini « Made In Cameroon ». La production de cette usine, va donc à coup sûr, permettre de booster plusieurs secteurs d’activités, dont celui du Bâtiment et des Travaux Publics, et conséquemment, l’économie national. Avec en prime, un positionnement nouveau du Cameroun dans la Sous-Région Afrique CentCentrale.

L’unité d’Assemblage de Kribi est un investissement de plus de 2 milliards de FCFA, réalisé par le groupe OPTORG, pour une capacité de production initiale de 250 machines par an. En acceptant l’implantation de cette usine à Kribi, le Cameroun confirme une fois de plus sa position de leader dans la sous – région Afrique Centrale. En permettant aux autres pays de la Sous-région de saisir des opportunités en matière d’aménagement et de construction des pays d’Afrique en général.

Sur son chemin retour, Kribi – Yaoundé, le Ministre des Travaux publics a effectué plusieurs arrêts à l’effet d’apprécier les travaux en cours sur cet axe, menés par la Brigade nationale des travaux en régie du MinTP, sur cette Nationale N°7. Un axe dont la durée de vie est largement dépassée et qui nécessite pour sa mise à niveau, des interventions permanentes, qui permettront ainsi de garantir un niveau de sécurité et de circulation acceptables. En attendant une intervention lourde et/ou la construction totale de l’autoroute Édéa – Kribi.

        Celcom Mintp

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.