La visite de travail de madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, dans la ville de Sangmelima, le vendredi 27 novembre 2020, a donné l’occasion de remobiliser les entreprises Getraser et Arab Contractor sur certains chantiers urbains visiblement abandonnés.

Dans le cadre de ses traditionnelles missions de suivi – évaluation du niveau d’avancement des chantiers urbains relevant de son département ministériel, Célestine Ketcha Courtès, s’est rendue à Sangmelima, dans le département du Dja et Lobo, région du Sud.

Il était question pour la patronne du Minhdu, de visiter tour à tour le niveau d’avancement des travaux de réhabilitation des tronçons portant sur les 1ère et 2ème rues du quartier Haoussa à Akon II, réalisées par l’entreprise GETRASER, sur la 8ème rue du quartier Etoungou Olinga, sur la voie 3, allant du Carrefour Etun Nlinga au Carrefour Notre Dame, avec bretelle CEFAC, sur la 1ère voie Préfecture – Carrefour Monavebe – CFPE – Entrée cathédrale St Joseph, sur la voie 2, Sacré cœur avec bretelle, sur la voie 6, Entrée cathédrale St Joseph – Antenne Camtel, et enfin, sur la voie 5, Centre commercial Alpha Jet – Bakassi poubelle – Gare routière Bakassi – Codjal avec bretelle Codjal, le tout, exécutées par l’entreprise ARAB CONTRACTOR.

Faut-il le rappeler, ces chantiers visiblement en arrêts, relèvent majoritairement du vaste programme d’entretien des voiries urbaines, engagées lors de la campagne présidentielle d’octobre 2018, et financées par un budget spécial du Chef de l’Etat. A ce jour, sur les 2 km de routes octroyés à la Commune de Sangmelima, les entreprises Getraser et Arab Contractor affichent un taux d’exécution global de 50,37%. A cet effet, Célestine Ketcha Courtès, sur très hautes instructions du Président de la République, n’est pas passée du dos de la cuillère, pour prescrire sans délais, la finalisation de ces chantiers.

En prélude à l’organisation du Chan 2021 et de la Can 2022, pour madame le ministre, toutes les villes camerounaises devraient montrer fières allures, dans le domaine de la propreté, de l’hygiène et de l’embellissement. Car, les hôtes et les touristes, pendant ces grands rendez-vous sportifs internationaux, doivent trouver des villes où il fait beau vivre. Ce fût donc également l’occasion pour Célestine Ketcha Courtès, de sensibiliser les élus locaux, les autorités administratives et les populations du Dja et Lobo, sur la campagne nationale du concours « Villes propres », qui est lancé dans la région du Sud, en vue de la préparation de la prochaine édition de la journée mondiale de l’habitat, qui se tiendra en d’octobre 2021, dans la ville de Limbé.

A chacun de ces points d’arrêt, madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès, accompagnée pour la circonstance du Préfet du Dja et Lobo, David Koulbout Aman, et du Maire de la Commune de Sangmelima, Jean Faustin Bekono, a appelé à une mobilisation citoyenne des populations locales, aux côtés de l’exécutif communal en place, afin que ces projets de développement urbain, transforment véritablement la physionomie de la cité capitale du département du Dja et Lobo, village natal du Chef de l’Etat, S.E. Paul Biya.

La même expédition de madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain se poursuivra, avec la même détermination, sur les différents chantiers urbains en cours de réalisation, dans les dix régions du pays, dans les jours qui suivent, afin d’aboutir à terme, à des villes durables et saines, dans lesquelles il fait bon vivre.

C’est dans un satisfécit total, teinté de messages de gratitude et de remerciement des populations du Département du Dja et Lobo, à l’endroit du Chef de l’Etat, que  madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès et sa suite, ont quitté la ville de Sangmelima, en promettant d’y revenir dès la prochaine occasion.

                                                                                   Samuel Bondjock

Reactions

Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’Habitat et du développement urbain

« Au terme de cette visite, je me réjouis véritablement de ce que les chantiers urbains engagés ici dans la ville de Sangmelima ont été bien réalisés dans l’ensemble. Cependant, ceux de ces chantiers qui sont encore en cours, méritent d’être adressés très rapidement, notamment les voies jugées prioritaires par le Maire de la Commune de Sangmelima, ainsi que celles que nous avons visité, et qui font partir de la phase 2 des marchés d’Arab Contractor. Nous sommes donc venus ici constater de nous-mêmes ce qui a été fait par rapport au marché de 2019 et 2020. Voir ce qui reste à faire et surtout sensibiliser les populations autours des questions d’hygiène et salubrité, à l’heure où le Chef de l’Etat appelle toutes les villes camerounaises à se revêtir de leurs plus belles tenues, pour accueillir le Chan et la Can. Nous sommes donc venus, commencer avec le lancement de la campagne nationale « Villes propres », dans la région du Sud. Après Sangmelima aujourd’hui, nous serons à Ebolowa, pour la cérémonie officielle. Nous rentrons donc visiblement satisfaits du niveau d’avancement global des travaux réalisés ici dans la ville de Sangmelima. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.