Le sous-système francophone s’en sort avec 65190 exemplaires de «Vivons ensemble» et le sous-système anglophone avec 7877 exemplaires de «The good citizen». C’était au cours de la cérémonie de réception, en présence du ministre de tutelle, de la secrétaire d’Etat, des responsables des services centraux, du prestataire et d’un nombre important des hommes des médias, à l’esplanade arrière du ministère de l’Education de base (Minedub) à Yaoundé, jeudi 28 Janvier 2021

Pour les petits des écoles primaires publiques des sous-systèmes anglophone et francophone du Cameroun, la manne leur est tombée du ciel, jeudi 28 Janvier 2021. En effet, le gap que les apprenants et les enseignants du niveau I  accusaient en termes d’éducation morale et à la citoyenneté est enfin comblé. Le président de la République, Paul Biya, a rempli son engagement, sa promesse à l’égard de cette couche du système éducation en mettant gratuitement à leur disposition 730067 manuels soient 65190 exemplaires de « Vivons ensemble » pour le sous-système francophone et 7877 exemplaires de «The good citizen» pour le sous-système anglophone. Un acte qui s’est concrétisé grâce à la Centrale logistique SARL, prestataire, qui a acheté ces ouvrages : «59.845 livres d’Education morale et à la citoyenneté et 13221 livres d’éducation morale et à la citoyenneté en lieu et place  des 13.315 guides pédagogiques  de ce manuel introuvable sur le marché au peofit des élèves  des écoles primaires des dix régions soit un ratio de un livre pour 25 élèves».

C’est également lui, à en croire les clauses du contrat, qui devra assurer les charges liées à l’empaquetage selon les indications décrites ; les convoyer dans les DREB ; assurer les frais de transport des IAEB ; assurer les frais de convoyage des livres de chaque DREB vers les IAEB concernées ; estampiller tous les manuels par l’inscription suivante : «DON DE L’ETAT NE PEUT ËTRE VENDU» à la première page après la page de couverture ; produire un planning d’exécution des prestations décrivant la démarche et le chronogramme de la distribution des manuels scolaires ; produire un rapport de fin de la distribution des manuels deux semaines après la fin de la distribution e intégrant toutes les informations qui permettent d’apprécier le travail qui a été effectué. À sa fin, le projet est évalué à hauteur de montant de 180 millions de FCfa.

Les manuels refusés à la presse

Avec l’acquisition de ces manuels, le gouvernement camerounais répond ainsi à ses engagement vis-à-vis des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU, notamment  l’ODD4 qui stipule d’«assurer à tous les enfants y compris les enfants vulnérables et handicapés une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie». Et sa cible 4.7 qui précise que «d’ici à 2030, faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité entre les sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable». 

C’est donc dans cette vision, qu’il a été introduit dans les contenus des programmes scolaires des thématiques se rapportant aux préoccupations de la cible 4.7 notamment dans la sous-discipline des sciences humaines et sociales dénommée l’Education morale et à la citoyenneté. Selon les nouveaux curricula de 2018, l’enseignement de cette sous-discipline permet «de faire accéder l’enfant : au monde des valeurs par lesquelles il se donne les moyens de se constituer une morale à la fois individuelle et collective ; à la notion de citoyenneté par laquelle il se percevra progressivement comme membre d’une collectivité s’organisant selon des règles spécifiques qui définissent les droits et les devoirs de chacun».

Seulement, la demande des hommes de médias d’avoir des exemplaires de ces manuels afin d’en faire meilleur échos, comme l’a déclaré le ministre de l’Education de base, est restée vaine.

Tableau de distribution

Cours par région  SILCL 1CPCL 2Total FrancophoneTotal anglophoneTotal
Adamaoua3228270253922857674986265
Centre4106366334136274477288175
Est3696194246714461633386501
Extreme-Nord116175801094547022562105023612
Littoral13635601448527281110873898
Nord6010818452965610539147412013
Nord-Ouest 234 280 514514
Ouest40405763427600746711768643
Sud1340137109412224342592693
Sud-Ouest1340395 357 752752
Total       35400413029790374665190787673066

(Source : Directeur de l’enseignement maternel et primaire, Yvette Mpessa, épouse Kombou, professeur d’écoles normales d’instituteurs)

André T. Essomé

Reactions

Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, Minedub

«Voilà un des aspects de cette gratuité qui s’exprime aujourd’hui» 

Le président de la république avait promis mettre à la disposition ces livres-là que nous avons aujourd’hui en complément de ce qui avait déjà été fait. Donc, l’éducation à la citoyenneté et à la morale est nécessaire pour que, lorsque nous formons des élèves à l’école, qu’ils soient des citoyens bien formés ; qu’ils aient des règles qui leur soient répétées tout le temps. N’oublions pas que ce sont des enfants  bas âge. Il faudrait que nous leur disions ce qui est important : comment se tenir, respecter les institutions, voir ce qui est fait dans le pays. Cela est très important pour former totalement un citoyen.  Et c’est ce geste-là qui est posé aujourd’hui et qui rejoint la promesse du chef de l’Etat sur la gratuité de l’éducation : l’achat des livres, des kits, des divers matériels scolaires. C’est l’Etat qui s’en charge. Voilà donc un des aspects de cette gratuité qui s’exprime aujourd’hui. Et il est bon que la presse puisse faire écho de tout ça.


Gérard Modo Kouna«Nous sommes conscients que la confiance se mérite» 

Quel est votre état d’esprit ce jour de livraison des livres au Minedub ?

Je voudrais, au nom de Centrale logistique Sarl, remercier très sincèrement M. le ministre de l’Education de base de nous avoir fait confiance en nous associant à ce projet de fourniture de 730067 livres d’éducation civique et morale, dont 65190 pour la section francophone «Vivons ensemble» et 7877 pour la section anglophone «The good citizen». Soyez-en rassuré, Excellence Monsieur le ministre. Nous sommes conscients à la Centrale logistique que la confiance se mérite et nous ne ménagerons aucun effort pour mériter davantage votre confiance. En ce qui nous concerne, Centrale logistique s’engage à œuvrer à vos côtés pour soutenir votre politique de socialisation de l’éducation, qui consiste à distribuer gratuitement les livres scolaires, les fournitures scolaires et les kits pour les mesures barrières du Coronavirus. Pour terminer, je voudrais remercier tous vos collaborateurs et particulièrement le DRFM, pour l’excellente collaboration pendant l’exécution dudit projet.     

Propos recueillis par A.T.E

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.