C’est un véritable coup de tonnerre, pour ne pas dire une panique généralisée, qui ébranle une fois de trop la sérénité dans l’équipe des communicateurs du Comité central du Rdpc, suite à cette annonce de la convocation du Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, devant le Service central des recherches judiciaires, du Secrétariat d’Etat à la Gendarmerie nationale, à Yaoundé le mardi 9 mars 2021. En effet, le Président fondateur du mouvement des Biyayiste, membre titulaire du Comité central du Rdpc, nommé par le Président national, Paul Biya, par ailleurs Politologue, Juriste et Enseignant d’universités, est accusé de diffusion de de fausses nouvelles et autres. Certainement à cause de ses multiples sollicitations dans les médias classiques, notamment dans les émissions dominicales de grande audience. On se souvient encore que dimanche dernier, le 7 mars 2021, il était invité sur le plateau de Club d’élite, sur la chaine de télévision panafricaine Vision 4, pour éclairer l’opinion publique et apporter sa contribution au débat contradictoire.


C’est donc les services du Chef d’escadron, Dieudonné Bialo, auxiliaire du Procureur de la République, Officier supérieur de Gendarmerie, qui se chargeront de cette affaire assez controversée. Jusqu’ici, les militantes et militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) sont aux abois et se posent véritablement la question de savoir si la théorie du coup d’Etat scientifique, tant décriée par le Pr Messanga Nyamding, n’est pas déjà en marche contre son propre auteur cette fois-ci. Au nom des états de services politiques rendus au Rdpc et au Président Paul Biya par le « grand Prof », depuis son militantisme parisien dans les années 1985, jusqu’à son retour au Cameroun dans la décennie 2000 et connaissant très bien le Chef traditionnel de Yabassi Centre, la suite de cette affaire, qui s’apparente plutôt à un rouleau compresseur pour certains, est très loin d’avoir révélée tous ces secrets.

Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.