Pour l’exécutif communal de Sangmelima, il s’agit d’un geste fort de Célestine Ketcha Courtès à l’endroit du Chef de l’Etat, d’où l’importance de cette visite de travail de madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, le 6 avril 2021, dans la cité capitale du département du Dja et Lobo.

Répondant à l’invitation de l’exécutif municipal de Sangmelima, formulée à l’occasion de la célébration de l’anniversaire du Président de la République, Paul Biya, le 13 février 2021, dans son département natal, Célestine Ketcha Courtès, bras séculier de la mise en œuvre de la politique du Chef de l’Etat, coordonnée par le Premier ministre, chef du gouvernement, a décidé d’accompagner les projets innovants, portés par Jean Faustin Bekono, dans l’optique de magnifier et d’immortaliser les actions et réalisations du père fondateur du renouveau. Il s’agit notamment de la construction d’une place Paul Biya, à Avebe-Yekombo et d’un portique géant au niveau du boulevard Paul Biya, situé au centre-ville de Sangmelima. Immédiatement, Célestine Ketcha Courtès, ayant épousé cette dynamique, qui cadre étroitement avec les missions régaliennes du ministère de l’habitat et du développement urbain, a décidé de mettre à contribution, pour la réalisation de ces projets, les équipes techniques de son département ministériel, accompagnées par l’expertise de l’architecte internationale, Caroline Barla.

A côté de ces projets d’envergures, qui transformeront irréversiblement la physionomie de la Commune de Sangmelima, avec des perspectives touristiques, Célestine Ketcha Courtès, a également touchée du doigt l’état de dégradation de certaines voiries de la ville, avec des arrêts majeurs, au Carrefour Avebe-Yekombo, sur les 3000 m² pour la construction de la place Paul Biya ; à l’espace à Man, situé à un jet de pierre d’Avebe, réservé pour la construction d’une aire de repos pour les grumiers et autres gros porteurs, sur financement du Feicom ; au niveau du carrefour Antenne, juste à l’entrée de l’université inter-Etats, Cameroun – Congo ; au niveau Boulevard Paul Biya ; au quartier Bakassi ancien abattoire ; au carrefour Otoakam sur la route de l’hôpital moderne de Sangmelima ; ainsi que sur l’axe menant à la résidence du chef de l’Etat.

Autant de tronçons routiers, qui ont retenus l’attention de madame le Minhdu, qui a instruit séance tenante à ses collaborateurs, de mener des études approfondies, pour la réhabilitation de ces axes stratégiques pour la mobilité urbaine dans la ville de Sangmelima. Car, selon Célestine Ketcha Courtès : « l’amélioration du cadre de vie des populations camerounaises, reste une priorité dans la vision du Chef de l’Etat. Et avec le parachèvement de la décentralisation, qui est un autre cadeau de plus du Chef de l’Etat, les Maires sont plus que jamais au centre de la transformation positive de leurs villes. Je suis d’autant plus heureux de ce que, j’ai trouvé un exécutif municipal dynamique, engagé, avec une vision. Il fallait vraiment y penser. Car, cette place Paul Biya, qui sera construite à Sangmelima, avec des espaces verts aménagés, est un excellent symbole de gratitude et de reconnaissance envers le président Paul Biya  ».

A la suite, le Maire, Jean Faustin Bekono a témoigné toute sa gratitude : « le suis un Maire comblé, parce que, je porte là les initiatives des populations de ma Commune, auprès de madame le ministre. Je dis merci à notre ministre, notre sœur, notre fille du Dja et Lobo, pour ce coup de pousse, qui est véritablement un coup d’accélération. Elle nous a rassuré que les travaux de construction du monument et de la place Paul Biya, vont démarrer dans les plus brefs délais, car, le Dja et Lobo, mérite de rendre un tel hommage et une reconnaissance au Président Paul Biya ».

A cet effet, le minhdu annonce le déblocage de 300 millions de francs CFA, pour le démarrage en urgence de ces travaux prioritaires. Afin que le 6 novembre 2021, se célèbre avec tout au moins ces portiques installés au boulevard Paul Biya de Sangmelima. Célestine Ketcha Courtès, en a également profité, pour visiter et encourager la cuvée des 55 jeunes employés dans le cadre du partenariat Fne – Commune de Sangmelima, et qui permet, avec cette approche Himo, d’occuper et de former ces jeunes, aux métiers de construction de leurs propres villes, fabrication et pose des pavés sur certains axes.

Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.