Cameroun – Révélation musicale : Vibrations au rythme du Mbolé avec l’artiste « LA F LE SAO »

0
252


La scène musicale camerounaise est marquée ces derniers temps par un rythme atypique, qui fait vibrer à l’unisson, la cité capitale Yaoundé, la ville aux sept collines. Il s’agit plus précisément du « Mbolé », une véritable coqueluche pour l’artiste LA F LE SAO.


Né il y a pratiquement 20 ans, dans les bidonvilles de Yaoundé, à l’occasion des animations des jeunes lors des veillées funèbres, le rythme « Mbolé » a fini par s’imposer aujourd’hui, dans le paysage musical camerounais et même Africain. C’est ainsi que l’artiste « LA F LE SAO », de son véritable nom ANABA José Landry, spécialiste de l’improvisation, comme l’impose si bien le rythme en question, vient une fois de plus inonder l’univers musical avec son nouvel album signé par ANABA Production.
Celui qu’on surnomme communément « Le sentimental », ou « LA F LE SAO », se fait découvrir pour la première fois, à travers son célèbre titre « Qui n’est pas au pas », paru en 2016 et qui a explosé les platines, suivant plusieurs classements dans les hits parades. Acclamée dans les cérémonies et festivités populaires, cette chanson va résonner comme un hymne de la jeunesse. Elle sera même reprise par d’autres artistes du terroir, en signe de reconnaissance.
Il est important de souligner ici que l’artiste « LA F LE SAO » à lui-seul, a plusieurs casquettes. Il est avant tout un soldat de l’armée camerounaise, plus précisément en service dans l’armée de l’air, après avoir bravé toutes les étapes de la formation de 2009 à 2011. Après ces faits d’armes, il obtient du Ministère de la Défense, en 2013, une autorisation pour poursuivre sa passion artistique et musicale. Il se faisait appeler à l’époque « LA F LE SAOUDIEN », quand il sortait, en 2014, son premier single, intitulé « IBAP-ILE ».
Ayant fait ses classes dans la musique « Rap », durant sa jeunesse à Douala, « LA F LE SAO », avait fait la rencontre du célèbre DJ KESSY, avec qui ils avaient créé le groupe « CORRECTOR », avec la production d’un maxi-single intitulé « CORRECTION ».
Artiste producteur multidimensionnel, « LA F LE SAO », est un habitué des concerts grand-public et des médias. Une véritable « bête de scène ». Aux côtés des valeureuses Forces de défense et de sécurité du Cameroun, « LA F LE SAO », a rendu un vibrant hommage musical aux soldats tombés sur le champ de bataille en 2016, à travers son titre « Minute de Silence ».
Ayant une discographie variée, on lui reconnait des titres signés par ANABA Productions, parmi lesquels, Bouche-Bée, sorti en 2017. War-man, en 2017. Piétiner en 2019. Donne ma part, en 2019. Stop Corona, en 2020. Ou encore « Ca ne ment pas » paru en 2020.
Pour la bonne marche de sa carrière musicale, « LA F LE SAO » a récemment signé, ce 10 mai 2021 à Yaoundé, un contrat de 3 mois renouvelables avec le réalisateur, promoteur et manager d’artistes, Ben VALLS. Dans son agenda, l’artiste « LA F LE SAO » s’est produit le 18 mai 2021, au lieu-dit « Le Napoléon », un Show Case privé situé à Yaoundé – Biyem-Assi. Plusieurs autres prestations sont prévues dans les prochains à travers une tournée nationale dans les différentes régions du pays. Afin de valoriser non seulement l’artiste, mais également le rythme « Mbolé », qui ne cesse de prendre de plus en plus de l’ampleur dans la sous-région Afrique Centrale. Il a fallu du temps !


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.