SM Olivier Justin Mbezele – Le nouveau chef de Kondengui 3 installé

0
327

Le 8 janvier 2021, le Sous-Préfet de l’arrondissement de Yaoundé 4ème, Samuel Nokuri Nokpa, a personnellement présidé la cérémonie d’intronisation de SM Olivier Justin Mbezele, à la tête de la chefferie de 3ème degré du village Kondengui 3.

Après une messe d’action de grâce ce vendredi 8 Janvier 2021, comme pour confier son règne au Seigneur tout puissant, SM Olivier Justin Mbezele, a réussi à mobiliser pour la circonstance, à sa chefferie de Kondengui 3, les autorités administratives, traditionnelles, politiques, et religieuses, des populations, amis et connaissances, élites et forces vives du Mfoundi 4. Parmi lesquelles, le Prince Zacharie Tabi Tamba de la chefferie de Kondengui I-Est, SM Bruno Belibi de Nkomo 1 et le 1er Adjoint au Maire de la Commune de Yaoundé 4, Dr Alexandre Essomba, pour ne citer que ceux-là.

C’est sous la présidence du Sous-Préfet de séant, Samuel Nokuri Nokpa, et conformément à l’arrêté N°00001651/AP/J06/01/SAAJP/BRP du 22 octobre 2020, signé du 1er Adjoint préfectoral du Mfoundi, Moïse Mbazoa, portant désignation de SM Olivier Justin Mbezele, à la tête de cette chefferie, en remplacement de SM Adalbert Assiga Manga, décédé il y a quelques années, que ladite cérémonie d’intronisation a revêtue toute sa symbolique.

De la cérémonie religieuse, à la phase administrative, en passant par le rituel traditionnel, propres aux us et coutumes bétis, pilotés par les Chefs de groupements et de villages du Mfoundi, venus nombreux adouber leur pair, Sa Majesté Olivier Justin Mbezele, qui, après son passage dans la case d’initiation, est désormais paré  de tous ses attributs de chef traditionnel, installé sur la chaise royale et présenté officiellement à sa population.

Après lui avoir rappelé, en sa désormais qualité d’auxiliaire de l’administration, sa feuille de route et ses missions à la tête de cette communauté, le Sous-Préfet a prescrit au nouveau Chef, probité morale, patience, tolérance, discernement et sagesse, pour réussir à rassembler, à concilier, à mobiliser et à fédérer son peuple autour des idéaux républicains de paix et de vivre ensemble. Surtout que son profil de chef d’entreprise depuis 1991, de marié et de père de plusieurs enfants, plaide grandement en sa faveur. Né le 5 mars 1976 à Yaoundé, SM Olivier Justin Mbezele, promet de mettre tout en œuvre pour assurer au quotidien la sécurité, le développement durable et l’épanouissement de ses populations.

                                                     Samuel Bondjock

Reactions

SM Olivier Justin Mbezele, Chef de 3ème degré du village Kondengui

Je commencerai d’abord par remercier l’ensemble de mes populations de Kondengui 3, qui a bien voulu que tout se passe bien aujourd’hui, sous la protection de nos ancêtres et du Dieu tout puissant. Certes, nous avons des grands défis à relever dans notre village, mais, avec l’accompagnement de mes chefs de blocs et des comités de vigilance que nous allons mettre sur pied très bientôt. Vous savez bien qu’un chef chez nous, dans nos traditions, c’est beaucoup de mystères que tout le monde ne peut pas comprendre. A la chefferie, chacun à sa place et chacun a son rôle. Le Sous-préfet vient de nous rappeler nos missions, notre cahier de charges, et connaissant tous les problèmes qui minent notre territoire de compétence, tels que l’insécurité, la consommation des drogues et des stupéfiants, la délinquance, entre autres, nous allons batailler dur contre ces fléaux dans notre village. Je recommande à mes populations beaucoup de rigueur et de collaboration dans les actions que nous allons entreprendre ensemble, pour le progrès de notre village.

Samuel Nokuri Nokpa, Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 4

Il faut savoir que le cahier de charges des chefs traditionnels est clair, suivant le décret 77/245 du 15 juillet 1977, qui a prescrit toutes leurs attributions. Ils sont d’une part les courroies de transmission entre l’administration et les populations, et vis-versa. Comme vous pouvez le constater, Kondengui 3 est un des villages de l’arrondissement de Yaoundé 4, avec ses spécificités et ses problèmes particuliers que le nouveau chef, SM Olivier Justin Mbezele, doit s’atteler à résoudre et à nous faire remonter au cas échéant. Le Chef doit également sensibiliser et éduquer ses population sur les conséquences des fléaux sociaux, comme la délinquance, la consommation des drogues, des stupéfiants, le banditisme, etc… Et nous allons continuer à accompagner au quotidien ces chefs, dans l’exercice de leurs fonctions, et mettre à leur disposition tous les moyens nécessaires pour renforcer et consolider leur pouvoir.

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.