Cameroun – Bitumage du tronçon Bonépoupa- Yabassi: Bientôt la fin du calvaire des populations du Nkam

0
451

La date de livraison des travaux de cette route est arrêtée au 20 juillet 2021.


Débuté le 27 juin 2017 pour une durée contractuelle de 24 mois, avec 16 mois de prorogation de délais, les travaux de bitumage de la mythique route Bonépoupa – Yabassi, longue de 50 km, réalisée par l’entreprise Buns Sarl, dans le cadre du plan d’urgence (Planut), devront s’achever le 20 juillet 2021, suivant les assurances formulées par la mission de contrôle assurée par Beta Consult, lors de la réunion du 23 février 2021 tenue à Yaoundé par le ministre des Travaux public, Emmanuel Nganou Djoumessi.


Au regard des précisions faites par la mission de contrôle, il en ressort que, la structure et les caractéristiques techniques et géotechniques de la route Bonépoupa – Yabassi, d’un linéaire de 50 km, présente une couche de fondation de 30 centimètres de grave latérite, avec une couche de base de 25 cm de grave concassée 0/31.5 et une couche de roulement de 5 cm de béton bitumineux.
Au 10 février 2021, le niveau d’avancement des travaux affiche 55% de taux de réalisation, pour une consommation des délais de 80,72%. Avec une consistance des travaux qui englobe entre autres l’installation de chantier qui affiche 80%, les terrassements sur les 50 km, qui sont à 90%, la mise en forme de la plateforme sur les 50 km, pour 52%, la construction, de 6 ponts définitifs en béton, exécutés à 85%, de 48 fossés bétonnés, réalisés à 44%, de 69 dalots construits à 93%, la couche de fondation et la couche de base réalisées sur les 50 km, sont respectivement à 45% et 40%. Et enfin, la pose de la couche de roulement en béton bitumineux sur 1 des 50 km à revêtir, soit 2% de taux d’avancement.


Pour le chef du projet Buns, Théodore Diwa : « le niveau d’avancement est largement satisfaisant sur le terrain, et sous réserve de la levée des quelques contraintes présentées au ministre des travaux publics, notamment les payements des décomptes et la libération des emprises à travers la finalisation du processus d’expropriation auprès de la commission régionale du Littoral, la livraison dudit chantier devra respecter les délais contractuels fixes pour le 20 juillet 2021. Car, pour un total global de 24 688 960 730 FCFA de décomptes déjà émis jusqu’ici, l’entreprise Buns et la mission de contrôle Beta Consult, cumulent des impayés de 4 551 691 324 FCFA. Nous comptons vraiment sur l’administration, pour diligenter les blocages relevés, afin de permettre le meilleur déploiement de notre chronogramme des travaux ».


Il s’agit en réalité d’une infrastructure routière structurante, qui reliera enfin le grand bassin de production agricole du département du Nkam, à la métropole économique du pays, par une route bitumée. Enfin, les misères des populations du Nkam, sous la poussière en saisons sèches et sous les bourbiers en temps de pluies, prendront heureusement fin d’ici juillet 2021, avec la livraison définitive de cette axe Douala – Bonépoupa – Yabassi. Car jusqu’ici, le Nkam reste le seul parmi les départements de la région du Littoral, qui n’est pas rattaché à la ville de Douala, par une route bitumée.


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.