Cameroun – Reconnaissance : La nation prête à honorer la mémoire de René Jam Afane

0
145

La vie et l’œuvre du parodier de l’hymne national du Cameroun fera l’objet d’une commémoration, le chef de famille Guy Francis Jam Afane a tenu une conférence de presse le 10 mars 2021 à Ebolowa pour apporter les contours des préparatifs.

La démarche engagée par le chef de famille de l’illustre disparu consiste à observer un temps d’arrêt pour la prière, la méditation, le réarmement moral et patriotique en commémoration de la vie de René Jam Afane. Les organisateurs de cet événement reconnaissent que de part la stature et l’œuvre du défunt , la mémoire du parolier de l’hymne national du Cameroun appartiennent au peuple camerounais tout entier. Ils voudraient ainsi recueillir toutes les idées et suggestions des bonnes volontés afin de donner sa pertinence, son audience et sa crédibilité au projet de communication. Naturellement l’ensemble des propositions sera soumis le moment venu à la très haute sanction du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Paul Biya. Pour Guy-Francis Jam Afane Chef de famille initiateur du projet  » Mais il faut bien le mentionner René-Joseph Jam Afane est un patrimoine national. L’initiateur vise à rappeler aux camerounais l’œuvre historique et éternelle de ce camerounais auteur du chant de ralliement de notre pays ».

Un devoir de mémoire

Face à la presse locale à Ebolowa, l’initiateur du projet et les membres du comité d’organisation ont clairement décliné les motivations et les contours de cet événement commémoratif. Un service de la patrie qui est la chose qui pourrait le rendre heureux depuis le royaume des ancêtres. Un signe de reconnaissance national qui symbolise mieux qu’un engagement, une fierté familiale.

Regrets éternels pour Jam Afane

René-Joseph Jam Afane homme politique, féru de culture et parolier de l’hymne national du Cameroun est décédé le 19 Mars 1981. Il avait nourrit toute sa vie durant son intelligence, son habileté et sa passion contre l’injustice flagrante de la situation coloniale et cet amour sans réserve pour le berceau des ancêtres. Il va d’ailleurs insuffler cette quête de la liberté et son rêve d’un Cameroun libre et indépendant à tous ses frères des quatre coins du pays. Selon Guy-Francis Jam Afane  » le format et le contenu vont épouser les avis émergents des camerounais de tous bords. Il était très attaché aux institutions républicaines et à ceux qui les incarne ».
Quarante ans déjà que René Jam Afane fut rappelé à Dieu. Sa mémoire sera ainsi honorée à Nkongmekak son village natal dans l’arrondissement de Meyomessala les 18 et 19 Mars 2021.

Consty Zang

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.