Cameroun – Tuberculose pédiatrique :L’hôpital Jamot dit avoir la solution

0
243

Dr Poka Virginie épse Talla, pneumologue, Conseiller médical à l’Hôpital Jamot de Yaoundé, rassure sur la prise en charge optimale de la tuberculose infantile dans les protocoles de soins de l’enfant, dans cette formation hospitalière spécialisée. En exclusivité.


Bonjour Docteur, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le 24 mars 2021, quelle est la place du diagnostic et de la prise en charge de la tuberculose infantile à l’Hôpital Jamot de Yaoundé ?
Merci vivement pour l’intérêt que votre média porte sur les questions de santé publique au Cameroun, notamment sur cette maladie qui concerne également les enfants. Alors, je peux vous dire de prime à bord que la tuberculose infantile est l’une des causes des maladies respiratoires chez l’enfant. Elle est responsable de nombreuses complications. C’est la raison pour laquelle sa prise en charge à l’hôpital Jamot de Yaoundé est capitale et fait appel à l’appui des ONG. Ici tous les enfants qui arrivent sont systématiquement dépistés pour la tuberculose.
Quelles sont les coûts de la prise en charge de cette maladie pour les enfants de 0 à 14 ans, dans votre formation hospitalière ?
Le cout de la prise en charge de la tuberculose infantile s’est nettement amélioré depuis quelques années, grâce à l’appui du projet Cap-TB. En effet, depuis 2 ans déjà, le diagnostic et la prise en charge de la tuberculose infantile est gratuite à l’hôpital Jamot de Yaoundé. Sauf dans le cas où l’enfant présente une autre maladie associée, qui nécessite une prise en charge particulière.
Qu’en est-il de la qualification du personnel médical et de la disponibilité des équipements de diagnostic de cette maladie, spécifiquement pour cette tranche d’âge de 0-14 ans, à l’Hôpital Jamot de Yaoundé ?


Le personnel médical de l’hôpital Jamot de Yaoundé qui participe à la prise en charge de la tuberculose infantile est parfaitement formé et régulièrement recyclé, donc, suffisamment compétente et outillé pour faire face à ce type de maladie chez l’enfant spécifiquement. En ce qui concerne les équipements adéquats, l’hôpital dispose de tous outils nécessaires pour le diagnostic de cette maladie chez les enfants.
Peut-on avoir quelques statistiques sur la progression ou non de cette maladie dans votre formation hospitalière ?
En réalité, les statistiques de la tuberculose infantile à l’hôpital Jamot de Yaoundé vont grandissant d’année en année. Par exemple, le nombre d’enfants dépistés est passé de 49 en 2020, à 62 durant seulement le premier trimestre de 2021. C’est dire combien cette maladie figure bel et bien parmi les priorités dans nos protocoles de soins chez les enfants.
Propos recueillis par Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.