Cameroun – Réduction des délestages : L’arsenal de Gaston Eloundou Essomba

0
96


Suite aux multiples perturbations enregistrées sur le réseau interconnecté sud, le ministre Gaston Eloundou Essomba, accompagné de ses ingénieurs des services techniques, a effectué une visite de travail sur les corridors des lignes de transport de l’électricité de Yaoundé (Oyomabang) – Mangombe, de Songloulou – Mangombe et de Mangombe – Logbaba, du 5 au 9 avril 2021.


Au cours de cette mission d’inspection des lignes de transport de l’électricité, le ministre de l’Eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, assisté des structures techniques sous tutelles, des autorités administratives et des élus locaux, a commencé sa visite le 5 avril 2021, par les pylônes des corridors 225 et 90 kV de Nlong, située à 36 km de Yaoundé, dans l’arrondissement de Lobo, département de la Lekié. Avant de s’étendre sur les pylônes 131-234 et 131-59, vers la chefferie de Mahole, avant Sombo, par Dibang, dans le département du Nyong et Kellé, avec un arrêt au stationnement Finex de Ndoupé, dans la commune de Biyouha. A chacune de ses escales, le Minee en a profité pour sensibiliser les populations et les responsables locaux, sur l’abattage des arbres en forêt, dans le strict respect des limitations du corridor. Et à l’aide d’un drone de circonstance, le ministre Eloundou Essomba a pu répertorier tous les arbres de plus de 25 mètres et a ordonné de les abattre, ainsi que toute la végétation grimpante, tout le long des corridors, afin de prévenir tout éventuel incident.
Le lendemain, la délégation du Minee a passé au peigne fin le corridor des lignes 90 kV d’Edéa – Njock Nkong et Mangombe – Oyomabang (225 kV), avec des arrêts à Mapubi et sur la zone d’incident à Song Ndong dans l’arrondissement de Ngwei, département de la Sanaga-Maritime. En ce qui concerne les corridors Songloulou – Mangombe – Logbaba, Gaston Eloundou Essomba est passé tour à tour par les localités de Pouloloma et Malo, dans Edéa 2ème, puis à Ekonok, dans l’arrondissement de Massock, et par Ngonga dans Edéa 2ème. Une fois à Mangombe, l’équipe d’inspection est passée par Sikoum dans la commune de Dibamba, par Pitti par Dizangué, et par Massoumbou dans l’arrondissement de Yabassi, département du Nkam. Le message était pratiquement le même, la sensibilisation sur la nécessité de libérer les emprises des corridors, de toutes activités humaines.
Le corridor des lignes Bekoko – Nkongsamba, retiendra également l’attention des ingénieurs du Minee, notamment sur les sites de Bekoko, Souza et Nkake, par Bonaléa, dans l’arrondissement de Dibombari. En passant par la réserve forestière de Loum, jusqu’au poste de Nkongsamba, les pylônes des lignes 90 kV et 225 kV seront entièrement revisités.
Ce travail de bulldozer, s’inscrit en droite ligne dans la continuité des actions initiées par le gouvernement de la République, pour réduire au maximum les délestages au Cameroun, en attendant les livraisons et les mises en services totales des barrages et infrastructures connexes construites à cet effet. Il faut rappeler que, le Cameroun compte à ce jour, un linéaire de 1200 km de ligne de transport haute tension, qui dessert à la fois le réseau interconnecté Sud (Littoral, Ouest, Sud-Ouest, Nord-Ouest, Sud, Centre), le réseau interconnecté Nord (Extrême-Nord, Adamaoua, Nord) et le réseau interconnecté Est, qui couvre la région de l’Est. Et celles-ci doivent être régulièrement inspectées pour des travaux de maintenance, afin d’assurer la continuité dans la distribution de l’énergie électrique à travers le triangle national.
Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.