Ordre national des architectes du Cameroun : Ketcha Courtès ramène la sérénité.

0
425

C’était l’objet de la grande concertation des professionnels de l’architecture, ce 23 avril 2021 à Yaoundé, autour du ministre Célestine Ketcha Courtès.

Madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a reçu le 23 avril 2021 dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé, le président du Conseil de l’Ordre national des architectes du Cameroun (Onac), ainsi que plusieurs membres clés de cette organisation professionnelle, afin de réfléchir et de planifier les stratégies concrètes pour une meilleure implication des architectes dans l’ensemble des projets de développement urbain, la conception des équipements structurants adaptés à l’environnement local et l’amélioration du cadre de vie des populations, tel que le souhaite le Chef de l’État, Paul Biya.
Afin de ramener la paix et la sérénité dans l’organisation, madame le ministre a prescrit aux instances dirigeantes de l’Onac, de s’organiser en vue de fournir aux architectes un cadre de collaboration et d’échange convivial. Car c’est uniquement dans ces conditions que ces professionnels seront beaucoup plus utiles et efficaces dans l’exercice de leur métier, au grand bonheur de l’État et de la société en général.
A ce titre, l’ordre devrait régulièrement tenir des réunions et des Assemblées générales, afin d’impulser une nouvelle dynamique participative et inclusive de tous et de chacun. Car les enjeux et les défis sont encore plus importants, avec les évolutions technologiques. En plus, les projets gouvernementaux de construction des logements sociaux, ainsi que des villes inclusive et durables, interpellent au premier chef l’ordre des architectes du Cameroun, bras séculier de l’État dans le secteur des infrastructures, bâtiments et travaux publics. Les questions d’inscription au tableau de l’Ordre des jeunes architectes qui sortent de plus en plus dans les écoles nationales et internationales, sont également préoccupantes.
L’une des résolutions importantes de cette concertation est la mise sur pied d’une task force, chargée de préparer une feuille de route performante que l’Onac soumettra à la tutelle, qui est le Minhdu, dans les prochaines semaines, en vue de redonner un nouvel élan à cette profession d’élite, dont la mission fondamentale est d’offrir un logement décent à chaque citoyen, conformément aux objectifs de développement durable.
Après avoir réussi à apaiser les tensions et velléités hégémoniques naissantes au sein de l’organisation, madame le ministre et ses interlocuteurs se sont accordés sur la nécessité d’une bonne exécution du mandat du bureau en cours, issu des élections libres et transparentes, au mois de septembre 2020 pour une durée de 3 ans. En attendant, le calumet de la paix a été fumé entre toutes les parties prenantes, afin de converger ensemble vers l’objectif fondamental de l’architecte, qui est celui de construire durablement les villes camerounaises.
Samuel Bondjock.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.