Cameroun – Chantiers urbains à Yaoundé : Ketcha Courtès lève les points de blocage

0
104


Des ultimatums ont été donnés aux entreprises engagées sur les chantiers des voiries urbaines dans la ville de Yaoundé, ce 28 avril 2021, par madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu).


Célestine Ketcha Courtès, accompagnée pour la circonstance des responsables de la Commune de ville de Yaoundé et des autorités administratives du département du Mfoundi, a prescrit aux entreprises mobilisées sur les chantiers urbains, le changement du mode opératoire, le travail de jour et de nuit, la multiplication des équipes de travail, avec une urgence sur la libération des différentes emprises par la Commune de la ville de Yaoundé, afin que les travaux soient livrés dans un délai maximum de 5 mois, bien avant la Coupe d’Afrique des nations, qui se jouera au Cameroun en janvier 2022. Il s’agissait notamment des tronçons Mosquée Essos – Terminus Mimboman, exécuté par l’entreprise Simfo et Son’s, avec un point d’arrêt sur les immeubles critiques de dame Ella Menye Clémentine et de sieur Diyock ; Mimboman carrefour Abega – Carrefour Balla – Carrefour Onambélé – Cimetière Fougerolle, réalisé par Buns ; Etoudi ancien 6ème – Nkolbong, avec l’entreprise Croisière Btp ; Borne fontaine Emana – Déo gracias – Carrefour parcours vita, exécuté par Razel et CMEC ; Jean Vespa – Mont Fébé, avec un accent particulier sur la Fondrière de Mbankolo, réalisée par Mag Sarl ; Palais des sports – Montée école de police, avec construction de la bretelle passant devant le supermarché Carrefour en chantier ; et enfin les finitions sur l’autoroute Yaoundé – Nsimalen, au lieu-dit station Ola Energy. A chacun de ces points d’intervention, madame le ministre a demandé aux riverains impactés par les travaux d’aménagements urbains, d’aller retirer leurs chèques auprès de la commune de la ville de Yaoundé, relativement à leurs indemnisations, afin de lever tous les blocages, pour l’accélération des travaux.
Ces chantiers structurants engagés sur très hautes instructions du Chef de l’Etat, pour transformer la physionomie de la ville de Yaoundé, à la veille de la Coupe d’Afrique des nations de football, qui se déroulera au Cameroun en janvier 2022, seront désormais suivis à travers des rencontres hebdomadaires, jusqu’à leurs livraisons dans un délai de cinq mois au plus tard, conformément aux plannings d’achèvement présentés au maître d’ouvrage. Les missions de contrôle sont fortement interpellées par ces directives et recommandations du Minhdu. La sensibilisation des populations riveraines, qui s’installe progressivement et anarchiquement sur les abords de ces belles voies en construction, pour faire du commerce, est un autre cheval de bataille pour Célestine Ketcha Courtès, qui veille à la préservation et à l’entretien de ces infrastructures de modernisation de la ville de Yaoundé. Au terme de cette ultime descente sur le terrain, le Minhdu a invité les autorités administratives du Mfoundi, d’accélérer sans délais, les modalités de libération des emprises, suivant le chronogramme défini et validé par toutes les parties prenantes, afin que ces chantiers soient livrés le jour dit.
Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.