Cameroun – Port de Douala Bonaberi : L’appontement pétrolier est opérationnel

0
291

Le duc d’Albe pétrolier du port de Douala à Bonaberi, est officiellement rentré en service ce 28 avril 2021.

En présence du Ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, du Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibehe et du Ministre des Marchés Publics, Ibrahim Talba Malla, la mise en service du Duc d’Albe pétrolier du port de Douala-Bonaberi était à l’ordre du jour, le 28 Avril dernier, après l’accostage inaugural en grandeur nature, le 11 avril 2021, du navire PANTALENA, du nouveau quai d’appontement sur le Duc d’Albe Pétrolier du Port de Douala. En réalité, c’est le 13 avril 2021, que la mise en service des installations de déchargements, ainsi que la toute première opération de pompage à partir de l’appontement pétrolier a eu lieu. Le nouvel ouvrage et son appontement doté d’une technologie de pointe, sont officiellement opérationnels, depuis ce 28 avril 2021. Le coût de cette réhabilitation avoisine les 10 milliards de francs CFA, mettant ainsi un terme à près 20 ans d’inactivité. En effet, depuis l’année 2001, le port de Douala Bonabéri n’avait plus un ouvrage de chargement et de déchargement des produits pétroliers. Et pour cause, deux accidents successifs de navires avaient détruits complément les ducs d’Albe d’accostage et la plate forme de déchargement. Pour la continuité du service dans l’approvisionnement du triangle national en produits pétroliers, le quai N° 1 du port conventionnel avait été aménagé provisoirement pour l’accueil des navires pétroliers. Ce nouvel ouvrage a été entièrement réhabilité par deux entreprises françaises, EJN NEGRI et Parlym Cameroun, spécialisées dans les chantiers maritimes.
Débuté en 2019, pour une période de 12 mois, les travaux ont accusé un certain retard, notamment à cause des aléas de la pandémie du coronavirus. La mise en service du Duc d’Albe pétrolier apporte irréversiblement une réponse aux exigences du respect des normes techniques et environnementales exigées dans ce secteur d’activité assez sensible. Situé à 80 mètres du terre-plein principal du quai bétonné, l’appontement pétrolier a été construit à une distance de sécurité du quai conventionnel du port de Douala. Ce nouveau quai pourra désormais accueillir les tankers de plus de 20 000 tonnes. Avant l’accident de 2001, il accueillait les navires dotés d’une charge inférieure ou égale à 14 000 tonnes. L’avantage de ce nouvel appontement construit sera également l’amortissement ou le non paiement des frais de surestaries par l’État du Cameroun, du fait des retards et des longues journées d’attente, jadis enregistrées dans le service de pompage des produits pétroliers et que aujourd’hui, ces mêmes tâches pourront être réalisé en 24 ou 48 heures seulement. Un investissement qui transformera la place portuaire de Douala Bonabéri, suivant la vision du Chef de l’État, Paul Biya, en un véritable pôle de référence, au cœur du Golf de Guinée.
Selon le Directeur commercial Afrique du constructeur EJN NEGRI, Raphaël Abouem Halde : « Nous sommes très heureux que cet ouvrage soit fonctionnel aujourd’hui, sous l’initiative de l’État du Cameroun. Heureusement, les entreprises EJN NEGRI et Parlym Cameroun, disposent des ingénieurs et des équipes techniques expérimentées pour ce type de chantier. Ce savoir-faire a permis d’avoir aujourd’hui une infrastructure capable de fonctionner 24 h/24h. Surtout qu’il est doté d’un dispositif ultra moderne, lui permettant de procéder aux déchargements rapides des plus grands navires pétroliers ».

Simplice Amang

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.