Cameroun – Élections du nouveau Maire de Bangangté : Nana Évelyne, la bête noire politique de Niat Éric.

0
537

Contre toutes ses attentes, lors de la convocation pour la seconde fois, du conseil municipal de plein droit consacré à l’élection du nouveau Maire de la commune de Bangangté, le 6 mai 2021, Niat Éric se sent éclaboussé et perd le contrôle, face à l’annonce de la candidature de sa « maman politique », la Présidente, Nana Évelyne.

En remplaçant la candidature du 2ème Adjoint au Maire, Jean Lambert Tchoumi, par celle de la Vice-présidente de la section Ofrdpc Ndé-Nord, Nana Évelyne, le groupe communal Rdpc de la commune de Bangangté, sort véritablement son Joker gagnant, face à ce duel contre la candidature de Niat Éric, imposée de toutes pièces, par la dictature de la corruption, avec la complicité tacite des émissaires du comité central du Rdpc, envoyés sur le terrain, à savoir Ndjankou Lamaire et Clobert Tchatat.

Sinon, comment comprendre que ces cadres du parti, qui connaissent bien les états de service politique de chacun des candidats en compétition, s’entêtent mordicus à ne maintenir qu’une seule et unique candidature, celle de Niat Éric, contre le gré de la majorité des conseillers municipaux, qui réclament uniquement le strict respect du jeu démocratique. Surtout après ce simulacre d’élection du dimanche, 2 mai 2021, à la maison du parti de Bangangté, qu’ils ont eux-mêmes qualifiées de mascarade, à cause des nombreuses irrégularités observées, en toute violation des règles d’éthique et de morale publique.
A bien comprendre le contexte, l’environnement et la géographie politique qui prévaut dans la commune de Bangangté, en termes de respect des équilibres sociologiques et de genres, la candidature de la Présidente du réseau des Associations des femmes de l’Arrondissement de Bangangté (RAFABANG), Nana Évelyne, vient remettre la balle au centre. Et en plus, elle est originaire de Bamena, le même groupement que celui du défunt Maire, Dr Jonas Kouamouo, dont la mémoire mérite tout de même d’être honoré, en permettant dans un accord parfait, à un Bamena d’achever ce mandat du peuple.
Mais malheureusement, l’obsession, l’égoïsme et la cupidité de certains groupuscules, assoiffés de pouvoir à tous les prix, plonge le peuple Bangangté aujourd’hui dans la gadoue, aux yeux du monde entier.
Il est peut-être important, pour la gouverne de l’opinion publique, de faire une brève présentation de Nana Évelyne. Née le 12 Avril 1961, à Nkongsamba, Eveline Nkwangwa, épouse du feu Nana Alexis, est la vice-présidente de la Section Ofrdpc Ndé-nord, et par ailleurs, Présidente du réseau des associations des femmes de l’Arrondissement de Bangangté (RAFABANG), depuis près de 20ans déjà. Une macro-organisation qui compte en son sein, plus de 130 associations de femmes Bangangté.
Nana Eveline, est une institutrice de l’enseignement général, directrice d’écoles, depuis plus de 24 ans. Elle est d’ailleurs la Présidente des femmes institutrices du département du Ndé, et Présidente de l’Amicale du personnel enseignant des écoles d’application de Bangangté. Ce qui a value des distinctions honorifiques, parmi lesquelles, celles d’Officier des palmes académiques. Accompagnées de plusieurs félicitations de sa hiérarchie.
C’est en 1988 que Nana Évelyne démarre sa carrière politique au sein du Rdpc, suivant ainsi les pas de son feu père, qui fut à l’époque Secrétaire départemental de l’UNC, puis du Rdpc dans le Moungo.
En 33 ans de militantisme sans interruption, il est important de relever que, cette vaillante et dynamique militante engagée, a fait toutes les classes au sein du parti des flammes. Ses faits d’âmes et ses états services en faveur du Rdpc sont incontestables et connus de tous, jusqu’au sommet du comité central du Rdpc, qui lui a très régulièrement adressé des lettres d’encouragements.
De militante de cellule, à présidente du comité de base, en passant par le poste de présidente de la Sous-section du quatier 6A, de Bagangté, avant d’entrer au bureau de la Section Ofrdpc Ndé-nord, comme Vice-présidente, lors du dernier renouvellement des organes de base du Rdpc, en 2015, Nana Évelyne, a une parfaite maîtrise du terrain politique dans la commune de Bangangté.
L’on se rappelle encore de son implication personnelle lors des récentes campagnes électorales dans le Ndé-nord, présidentielles, sénatoriales, législatives, municipales et régionales. Et Bangangté a toujours réussi à décrocher le maillot jaune des résultats dans le Ndé. En effet, Nana Évelyne, a toujours été la coordinatrice de secteurs, pour les campagnes électorales du Rdpc.
Même dans son groupement, Nana Évelyne est reconnue par son engagement, elle est Vice-présidente du cercle des élites Bamena, et trésorière de la fête de l’excellence. Sa bonne moralité, son esprit de partage et surtout son sens de la raison, sont légendaires à Bangangté. Pour preuve, sa résidence privée est à la fois, comme un orphelinat, une clinique sociale, un restaurant humanitaire, et une cité d’hébergement pour les personnes démunies et délaissées. Tellement elle a un grand cœur, le cœur d’une mère, le cœur d’un vrai Maire par anticipation.
Ancienne d’église à l’EEC, où elle mène paisiblement sa vie chrétienne, Nana Éveline est bien connue pour ses qualités et ses fruits de l’esprit, au-delà de l’arrondissement de Bangangté. De Bazou a Tonga, en passant par Bassamba, jusqu’à Bangangté, Nana Éveline est politiquement connue, car elle a grandement œuvrée aux côtés du défunt maire, Dr Jonas Kouamouo, qui a dirigé pendant près de deux décennies, l’unique grande Section Rdpc du Ndé, avant le découpage actuel.
Au sein du conseil municipal de Bangangté, Nana Évelyne est rapporteur de la commission en charge de l’amélioration des services essentiels et de l’offre en infrastructures. A travers ce parcours politique, administratif, familial et religieux, la candidate Nana Évelyne présente le meilleur profil et l’expérience nécessaire, pour prendre les rênes de la Mairie de Bangangté.

Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.