Cameroun – Logements sociaux à moindre coûts Zoom sur la technologie terre-ciment de Cimencam

0
259


Après la signature de cette convention de construction des logements en matériaux locaux à coûts réduits, le 31 mai 2021 à Yaoundé, les différents acteurs se prononcent.

MINHDU


Madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, relève dans son allocution de circonstance que : « il s’agit là d’une solution supplémentaire et qui plus est endogène, pour répondre à l’appel du Chef de l’Etat, qui est de loger les camerounais. Avec cette nouvelle technologie de Cimencam, nous partons de 17 millions pour la construction des T3, à 10 millions seulement aujourd’hui. Et nous mettons ainsi en valeur nos produits locaux. Nous sommes très heureux de voir aboutir cette convention entre Cimencam, Mipromalo, Sic, Maetur, Crédit foncier, qui a été approuvée depuis 2019. Aujourd’hui la maison témoin est là, la seconde est en construction. Au-delà des gains financiers énormes, il y a des avantages sur les délais de livraison. Car, ces logements T3 sont construits en 12 semaines. C’est formidable ! Ce qui permettra donc à la Sic de construire en masse des logements pour tous les camerounais, de toutes les couches sociales, selon la vision du Président Paul Biya ».

Cimencam


Pour le Directeur général adjoint de Cimencam, Noé Ikoué : « ce concept innovant à moindre coût est un avantage comparatif incontestable, aussi bien financièrement que dans le domaine de l’environnement. Cimencam est en partenariat avec d’autres structures étatiques comme la Sic, pour la maitrise d’œuvre, la Mipromalo, pour la production des briques de terre-ciment, la Maetur, pour l’aménagement des sites et bien d’autres institutions financières qui vont accompagner ce programme révolutionnaire. Chacun selon son cahier de charges, doit mettre tout en œuvre pour la bonne marche de ce projet pilote de 200 logements de Pitoa à Garoua, afin de pouvoir l’étendre dans toutes les dix régions du pays. Et en ce qui concerne Cimencam, je puis vous rassurer que toutes les capacités de production de ces logements sont mises à contribution ».

Mipromalo


La contribution de la Mipromalo à ce partenariat, selon le Dg Dr Likiby Boubakar : « est de production des matériaux locaux de construction. Nous devons donc mettre à disposition du projet des blocs de briques normalisés, des agglos normalisées, des pavés et tuiles qui entreront dans ces constructions. Il est beaucoup plus question ici de valoriser nos matériaux locaux, susceptibles de respecter les normes requises en la matière ».

SIC


Après avoir remercié l’ensemble des parties prenantes à cette convention, le Dg de la Sic, Dr Ahmadou Sardaouna, salue à sa juste valeur l’action du Ministre, Célestine Ketcha Courtès. « Respectant l’appel du Chef de l’Etat, du 31 décembre 2013, qui demandait des programmes pilote de logement au Cameroun. En 2019 un comité a été mis en place par madame le Ministre Courtès, nous l’avons concrétisé en 2020 par la construction d’un logement témoin avec notre partenaire Cimencam. Aujourd’hui, en 2021, nous sommes rendus au deuxième logement témoin, ce qui permettra d’optimiser et de consolider les coûts. C’est ainsi que nous passons de 17 millions à 10 millions, avec la contribution de la Mipromalo. L’idée est qu’à terme, nous devons construire 2000 logements sur l’ensemble du territoire national. Avec ces coûts suffisamment réduits, nous pourrons offrir des logements décents à toutes les couches sociales ».


Propos recueillis par Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.