Cameroun – Marine nationale : 41 Officiers entrent en stage

0
58


Le commandant de la base navale de Douala, le capitaine de vaisseau Christophe Ndzana Mvondo, à présidé la cérémonie d’ouverture du 5ème stage d’application des officiers de la Marine nationale, le 1er juin 2021 à Douala.


En cette solennelle occasion, le commandant de l’ECAPOM (Ecole d’application des officiers de la Marine), le capitaine de vaisseau Séraphine Issova Nsono, conformément aux hautes instructions de la hiérarchie du ministère de la défense, rappelle que : « Cette promotion est appelée à relever les défis sécuritaires qui s’imposent à nous. Nous avons l’obligation de livrer à la fin des 10 mois de ce voyage exaltant et riche à l’armée camerounaise, des officiers bien formés, dotés d’un caractère exemplaire. Des officiers qui présentent un mental fort, physiquement robuste et surtout capable de commander et de décider, lorsque la situation est trouble ». Il instruit en outre aux instructeurs que, cette formation soit à dominance axée sur les fusiliers marins. Ce qui permettra à ces jeunes Officiers stagiaires de répondre efficacement aux problèmes de sécurité qui se posent actuellement sur le terrain des opérations.
Ce fut également le moment pour le commandant de la base Navale de Douala, président de ladite cérémonie d’ouverture, de féliciter ces Officiers stagiaires : « Quant à vous, chers stagiaires, jeunes Officiers de la 38ème promotion de l’ÉMIA, baptisée « Paix et Unité», en optant pour la Marine nationale, lors de vos amphi-corps, vous avez fait le bon choix. Je vous en félicite ! Car, la Marine nationale a grandement besoin de vous ».
Ils sont au total 41 stagiaires qui ont répondu présents, sur les 44 attendus. Car, deux de ces Officiers ont été mis à la disposition de la garde présidentielle et un Officier est décédé, juste après la sortie de l’ÉMIA (Ecole militaire interarmées). Il sera question pour ceux-ci, de recevoir des connaissances de base sur la Marine nationale. Le monde et l’environnement marin, l’éthique et la valeur des officier, ainsi que les us et coutumes de ce corps de métier de l’armée camerounaise.
Durant cette formation, les stagiaires effectueront également des stages pratiques, dans les régions du Sud-Ouest, du Nord et du Littoral. Pour la bonne marche de ce stage, la hiérarchie militaire recommande auxdits stagiaires le respect des consignes données. La discipline étant l’une des règles d’or de l’armée camerounaise.


Simplice Amang

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.