Cameroun – Section SNJC Ouest : René Mbonjeu élu Président

0
85

L’élection de bureau de la Section Ouest du Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc), s’est déroulée le 4 juin 2021, dans la salle de conférence des services du gouverneur de la région de l’Ouest.

A l’issue de cette élection âprement disputée, le grand reporter du journal Ouest échos, Réné Mbonjeu, après plus de 15 ans d’exercice de la profession, s’est vu porté à la tête de l’institution faitière des journalistes dans la région du soleil couchant. Cette assemblée extraordinaire était présidée par les émissaires du bureau exécutif national, Charles Mfongang et Hilaire Hamekoue, avec un effectif de 70 membres présents.
A cette occasion, les hommes et femmes de médias qui prenaient part à cette assemblée générale extraordinaire, ont eu droit à deux modules de formation, portant notamment sur : « ce que c’est qu’un syndicat et pour quoi y adhérer », et sur « le fonctionnement du Snjc ». Un appel aux journalistes en exercice, de s’outiller davantage, afin de mieux s’engager dans la défense de leurs droits.
Après la mise en place du collège électoral, la vérification du quorum, la qualité des membres participants et la réception des listes de candidatures, les opérations électorales pouvaient donc démarrer. Au final, deux listes de candidats en compétition, celle conduite par Symaro Mebego et l’autre pilotée par René Mbonjeu.

Durant 10 minutes, chacun a eu le temps de présenter son programme et sa feuille de route aux journalistes électeurs. Et au finish, 45 membres sur les 70, ont jeté leurs dévolus sur la liste conduite par Réné Mbonjeu, contre 25 voix pour son adversaire qui n’a pas démérité. Une élection qui viendra sans doute mettre fin à la guerre des clans qui avait déjà fait son nids dans cette section, qui méritait certainement une nouvelle dynamique.

A 43 ans bien sonnés, René Mbonjeu a fait ses preuves sur le terrain de l’Ouest, même pour autant être président, ni responsable dudit syndicat, notamment en apportant régulièrement son soutien aux femmes et hommes de médias de la région, dès que le besoin se faisait sentir. Au terme de cette élection démocratique et transparente, le bureau exécutif national présent, a tenu à féliciter la task force conduite par Christelle Yimga, qui avait été mise sur pied pour travailler sur la mobilisation et la sensibilisation des membres pour ce grand rendez-vous. Ce travail de terrain a permis d’enregistrer plus de 40 nouveaux membres en 10 jours seulement. A présent, nous attendons de juger le maçon au pied du mur.


Corneille Noumessi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.