Cameroun – Le sexe qui tue dans les Bamboutos

0
764

Deux corps sans vie, un homme et une femme ont été retrouvés dans une chambre au quartier Toutchi, dans le groupement Bamendjinda, arrondissement de Mbouda, dans les Bamboutos, le 8 juin 2021, dans la soirée. C’est une histoire d’infidélité qui aurait mal tourné entre le nommé, Tenedjio Boniface, agé de 45 ans et Rosy Tiwa, 30 ans.

Le corps sans vie de Rosy Tiwa âgée de 30 ans a été retrouvé étalé au sol et celui de Tenedjio Boniface, 45 ans suspendu à une corde. Cette découverte tragique s’est faite dans la nuit du mardi 8 juin 2021 dans la chambre du défunt par son épouse qui revenait d’un voyage. Tchio Théodore, frère du défunt:  » Hier autour de 20h, son fils partait à la douche. Subitement, il a vu la lumière à l’intérieur de la chambre, puisque dans la journée, il y avait la lumière qui éclairait. Il s’est courbé et regardé le sol, il a vu le corps de la femme couchée par terre. Il a cassé la porte avec sa maman et subitement, ils ont aperçu le père pendu à l’aide d’une corde juste près du corps de la fille ». Les faits se déroulent au village Toutchi dans le groupement Bamendjinda département des bamboutos. D’après les témoignages des autres membres de la famille, Boniface Tenedjio se serait donné la mort après avoir constaté le décès de sa maîtresse à la suite d’une bagarre. Joseph ndé, père de la défunte « Elle est rentrée du marché samedi à 9h. Elle ressort pour prendre la moto en route. J’envoie ma petite fille l’appeler. Je lui demande qu’elle part où, elle ne me répond pas. Elle prend la moto et s’en va. Quand son petit frère est revenu du travail le soir, j’ai demandé qu’il l’appelle au téléphone mais ça ne passait pas ». Boniface Tenedjio comptait prendre pour deuxième épouse cette jeune femme. Mais entre temps, la relation semblait rencontrer des difficultés. Ce qui poussait les deux amants à se livrer à des scènes de violence:  » Le gar est venu demandé la main de ma fille. Mais j’ai demandé qu’il revienne un autre jour parce que je faisais le deuil de ma belle mère à Bantang et il fallait que cela soit en présence de mes frères. Il est parti et ça a fait plus d’un mois, il n’est pas revenu. Chaque fois, j’entends seulement qu’il bagarre avec ma fille. Je l’ai appelé plus d’une fois pour lui demander qu’il la tape en vertu de quoi? Et lui dit que s’il doit se marier avec elle, qu’il vienne se présenter et la famille lui donne la femme ». Renchérit une fois de plus le père de la défunte. Rosy Tiwa meurt ainsi à l’âge de 30 ans laissant une fille de 16 ans issue d’une grossesse précoce tandis que Boniface laisse une veuve éplorée et plusieurs enfants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.