Cameroun – Coronavirus dans les Bamboutos : Abdoul Razack fait le point sur la situation épidémiologique.

0
106


Déjà 2 664 personnels de santé infectés au Covid-19, avec 39 décès enregistrés au mois de mai 2021 au Cameroun. Dans le département des Bamboutos, 20 personnels de santé ont déjà été infectés. Ce taux de prévalence semble s’accroitre, à un moment où les vaccins cherchent preneurs.


Tandis que les attentions sont focalisées sur la gestion des fonds Covid, qui auraient fait l’objet des malversations, la pandémie à coronavirus continue de sévir sur l’ensemble du territoire national. Le département des Bamboutos, dans la région de l’ouest, n’en est pas épargné. Le chef de district de santé de Mbouda, Abdoul Razack, nous présente la situation épidémiologique du département, tout en insistant sur la gratuité des soins : «Nous avons reçu du ministère de la santé publique 10 343 tests de dépistage du Covid-19. Nous avons réalisé 10 193 tests de dépistage rapide dans le district de santé de Mbouda. Nous avons eu 499 cas positifs de coronavirus, 456 guéris, 2 perdus de vue, 11 décès, 20 personnels de santé infectés, une femme enceinte infectée. A ce jour, nous avons énormément des médicaments pour tous ceux qui seront testés positifs dans le district de santé de Mbouda. Et c’est gratuit. Les tests de dépistage sont également disponibles ».
Selon Abdoul Razack, le vaccin est conseillé pour limiter la propagation du virus : «En ce qui concerne le vaccin, dans le monde entier, nous avons quatre vaccins : le Sinopharm, Astrazeneca, Johnson and Johnson et le spounick. Pour l’instant, le gouvernement camerounais dispose de deux qualités de vaccins. Nous le personnel de santé, nous ne pouvons pas soigner les populations sans être protéger. Nous avons donc commencé par le personnel de santé, qui a déjà reçu le Synopharm. D’ici peu, tout le personnels du district de santé du département des Bamboutos en particulier, sera vaccinés avec Synopharm et Astrazeneca, qui sont déjà là. Aujourd’hui, dans le district de santé, nous avons eu 684 doses de Synopharm qu’on va administrer à tout le personnels de santé, à l’occasion du lancement de la deuxième dose ».
Concernant cette vaccination, l’hôpital régional de Bafoussam, qui dispose de presque 480 personnels de santé, n’affiche que 61 vaccinés parmi ceux-ci. C’est le constat malheureux qui a fait par le ministre Malachie Manaouda, lors de sa visite de travail il y a quelques jours dans la région de l’Ouest. Le patron de la santé publique au Cameroun a alors fustigé cette timidité de la vaccination contre la pandémie du Covid-19, dans la région de l’Ouest en général et particulièrement au sein du personnel médical.
En date du 11 juin 2021, les chiffres actualités de la pandémie à coronavirus affichent désormais 80 090 cas confirmés, 1 475 cas actifs, 1 310 décès, avec un taux de guérison qui a connu une hausse considérable. Malgré ses statistiques satisfaisantes, le patron de la Santé invite les camerounais à redoubler de vigilance et à respecter les mesures barrières.

Romeo kuete

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.