Communes de Batchenga – Ntui – Yoko – Tibati :Vers l’élaboration des plans d’occupation des sols

0
195

C’était l’objet de la réunion de lancement de l’étude en vue de l’élaboration des plans d’occupation des sols des villes de Batchenga, Ntui, Yoko et Tibati, tenu le 14 juillet 2021 à Yaoundé, sous la présidence de madame le ministre de l’habitat et du développement urbain (Minhdu).

Sur financement de la Banque africaine de développement (BAD), le gouvernement camerounais, via le ministère de l’habitat et du développement urbain, a lancé la phase 1 du programme d’appui au secteur des transports, notamment en sa composante C, « appui au développement urbain », pour l’étude en vue de l’élaboration des plans d’occupation des sols des villes de Batchenga, Ntui, Yoko et Tibati. Et pour le lancement de cette étude, qui doit être réalisée en huit mois, par le consultant « Le competing Sarl », c’est le Secrétaire général du Minhdu, Pr Mathurin Nna, qui a présidé les travaux, en lieu et place de madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès, et ceci, en présence de toutes les parties prenantes de ce programme, notamment les Maires des Communes concernées.

Il était donc question au cours de cette réunion, de garantir, dans une approche participative et inclusive, la satisfaction des attentes de cette étude, en prenant en compte toutes les contributions et les enjeux liés à sa préparation. A cet effet, la présentation des termes de références de ce programme, par le coordonnateur de l’équipe opérationnelle de suivi des projets financés par la BAD au Minhdu, a permis d’identifier et de cerner le rôle de chacun des maillons de la chaine, pour une meilleure implémentation de ce programme sur le terrain.

Pour le Pr Mathurin Nna : « il s’agit d’un programme qui concerne quatre villes, traversées par la nationale N°15, qui doit relier les régions du septentrion à celles du grand sud du pays, en l’occurrence les régions de l’Adamaoua et du Centre. Et comme nous le savons tous, là où la route passe, le développement suit, il était donc important pour le gouvernement, à travers le Minhdu, d’harmoniser et de planifier ce développement qui se veut durable, avec des plans d’aménagement et d’occupation des sols bien élaborés, pour une meilleure urbanisation de ces nouvelles villes en construction. Il était donc question pour nous de mobiliser tous les acteurs socioéconomiques de ce projet, autour de la table, afin d’enrichir davantage et de façon inclusive, l’étude qui doit être menée sur le terrain. »

Au regard des projections et des perspective de ce programme, le Maire de Ntui, Sa majesté Mandoh Georges Marcel, se dit déjà satisfait des premiers résultats engrangés dans sa commune : « les populations de Ntui en particulier et du Mbam et KIM en général, sont très heureuse de recevoir ce programme du Président de la République, S.E. Paul Biya. Programme qui rentre dans le prolongement socioéconomique de la construction de la nationale N°15, qui apporte déjà beaucoup d’espoir quant au développement et au désenclavement de nos localités. Nous prendrons donc toutes les dispositions, pour que tous les moyens adéquats soient mobilisés pour la pleine réussite du travail de ce consultant, à qui nous faisons entièrement confiance. » Des assurances partagées à la fois par le Maire de la Commune de Yoko, Annir Dieudonné, et par l’honorable député, Ali Salihou, de la circonscription de Tibati, qui représentait personnellement son Maire à ces assises de Yaoundé.

Samuel Bondjock

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.