Cameroun – Journée internationale des populations autochtones : Les échos de la célébration dans la région de l’Ouest.

0
166

La 27ème édition de la Journée internationale des populations autochtones s’est célébrée le 9 août 2021 au Cameroun en général et dans les Bamboutos en particulier.

Les statistiques parlent d’elles-mêmes, plus de 476 millions de populations d’autochtones vivent dans 90 pays à travers le monde. Soit 6,2 % de la population mondiale.

A cet effet, les peuples autochtones représentent une immense diversité de cultures, de traditions, de langues et de systèmes de connaissances uniques. Ils entretiennent une relation particulière avec leurs terres et ont des conceptions différentes du développement, fondées sur leurs propres visions du monde et de leurs priorités. 

La pandémie de la Covid-19 a mis en évidence et a exacerbée de nombreuses inégalités existantes, touchant de manière disproportionnée les populations du monde entier, qui souffraient déjà dans la pauvreté, ddans la maladie, dans la discrimination, dans l’instabilité institutionnelle, ou encore dans l’insécurité financière.

Du point de vue des peuples autochtones, le contraste est encore plus frappant. Il est clair que dans beaucoup de nos sociétés, le contrat social a besoin d’être pour le moins réexaminé. À l’occasion de la célébration de cette 27ème édition de la Journée dédiée aux populations autochtones, dans la region de l’ouest en particulier, plusieurs activités ont été organisées le mercredi 4 août 2021, sous la supervision du délégué régional des affaires sociales de l’Ouest, Fidelis Njié Ewumbwé.

Finalement, ce sont les Mbororos qui sont considérés comme les populations autochtones dans la région de l’Ouest. Ils sont regroupés dans l’association dénommée BOSCOUDA. Le thème de cette 27ème édition était : « Prise en compte des besoins spécifiques des populations autochtones vulnérables dans le processus de développement des régions au Cameroun ».

Le ministre des affaires sociales, Pauline Irène Nguene, a échangé le 6 août 2021, avec les présidents des conseils régionaux, afin qu’ils intègrent les populations autochtones dans la planification des projets régionaux. Dans le département des Bamboutos plus précisément, les activités marquant cette célébration ont été organisées ce même jour au centre social de Mbouda, sous la supervision de madame le Délégué départemental des Affaires sociales des Bamboutos, Sylvie Tikun.

En cette occasion, une trentaine de ressortissants Mbororos du département des Bamboutos, réunie au sein de l’association BOSCUDA, ont été édifiés sur les thématiques du mariage précoce et de l’importance des actes d’État civils pour les populations Mbororos.

Une exposition des mets traditionnels, suivie de la course des chevaux, étaient également au menu de cette célébration.

Après cette belle reconnaissance, la branche Boscouda du département des Bamboutos, s’est rapprochée de celles des autres départements de la région de l’Ouest, pour la grande célébration régionale qui a eu lieu le 9 août 2021 à Bangangté.

Roméo Kuete

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.