Cameroun – Construction du pont sur le Mayo Limani à Maroua : Nganou Djoumessi félicite l’entreprise pour les 50% de taux de réalisation.

0
103


Du 23 au 27 août 2021, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, inspectera la qualité des travaux routiers et des ouvrages d’art en cours de réalisation dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord.


En compagnie de son Secrétaire d’Etat chargé des routes, Armand Ndjodom, le ministre des Travaux publics, a débuté sa visite d’inspection de cinq jours, ce 23 août 2021, par le pont sur le Mayo Limani, long de 120 mètres linéaires, qui est en cours de réhabilitation, avec ses voies accès situés entre Amchidé et Limani. Suivant la mission de contrôle assurée par Ecta Btp Sarl, le niveau d’avancement des travaux, au 22 août 2021, affiche 50% de réalisation, malgré la crise sécuritaire qui prévaut dans ladite région, pour une consommation des délais de 70%.
La consistance des travaux exécutés présente l’aménagement d’un radier général en béton cyclopéen sur 42,5 mètres linéaires, avec aciers d’enracinage, la réalisation de 3 travées de tabliers sur les 4 à construire, la pose de 111 pédales sur les 148 prévus, un total de 18 poutres préfabriqués sur les 24 attendus, la réalisation d’une culée de 3 piles, avec tous les 4 chevêtres entièrement achevés.


Les contraintes relevées sur ce chantier par l’ingénieur de l’Etat, font état de ce que, le contexte sécuritaire est extrêmement hostile à cause des multiples attaques de Boko Haram, les voies d’accès au site des travaux sont impraticables, surtout en saisons de pluies, l’absence des matériaux et des granulats dans cette zone frontalière, Amchidé et Limani, entre le Cameroun et le Nigéria. Suivant les précisions du premier Adjoint au Maire de Mora, Turki riadh, le chantier est au niveau des terrassements et du maintien de la circulation pendant lesdits travaux, sur l’ensemble des 205 km.


Face à ses obstacles qui freinent substantiellement l’avancement de ces chantiers, le ministre, Emmanuel Nganou Djoumessi, a invité les forces de sécurité à renforcer leur présence sur ces chantiers, afin de sécuriser les employés qui y travaillent. Et à l’endroit des populations de Limani, venues nombreuses pour ces échanges avec le Mintp, pour s’enquérir d’avantage de la situation sur le terrain, le ministre leur a promis que cette route, Mora – Limani, sera bel et bien bitumée, car c’est une promesse du Président Paul Biya.


Durant ces 5 jours de mission dans le septentrion, Emmanuel Nganou Djoumessi, procèdera également à la pose de la première pierre des travaux de reconstruction du pont de Palar sur le Mayo Kalliao et ses voies d’accès dans le département du Diamaré, en passant par le chantier de réhabilitation de la route Mora – Waza et sa carrière de granulat, avant d’apprécier les travaux de construction achevés de la route Maroua – Bogo, en vue de son ouverture officielle à la circulation.

Le Mintp profitera par ailleurs de cette mission de travail, pour évaluer, de concert avec ses services déconcentrés, les entreprises prestataires et les bureaux d’études techniques, la situation réelle des différents contrats d’entretien routier exécutés sur le terrain.


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.