Cameroun – Dérives de la crise anglophone : Bapooh Lipot condamne les massacres de Bali

0
72


Dans un communiqué radio-presse, le Secrétaire général de l’union des populations du Cameroun, condamne fermement le carnage de Bali, survenu le 22 août 2021, au sein d’une église. Voici en exclusivité le message de l’honorable Robert Bapooh Lipot.

Suite à l’attaque odieuse et ignoble survenue au sein de l’Eglise Presbytérienne du Cameroun à BALI dans le Nord-Ouest par les sécessionnistes-Terroristes, le dimanche 22 Août 2021, causant la mort d’une fidèle et blessant le Pasteur Célébrant, l’UPC :

Adresse ses condoléances aux familles endeuillées en particulier et à l’Eglise Presbytérienne du Cameroun en général. Invite les Populations du Nord-Ouest et du Sud-ouest à vaincre la peur, à redoubler de vigilance face aux actions des sécessionnistes-terroristes et, à se mobiliser pour soutenir les forces de Défense et de Sécurité et le Chef Suprême des Armées, S.E. PAUL BIYA, dans la traque de ses mécréants invétérés qui n’ont aucun respect pour les lieux sacrés de l’Eglise et de la Tradition.

Apporte un soutien sans réserve aux Forces Armées Camerounaises pour leur Sacrifice, leur Courage et leur Détermination à combattre sans relâche ces groupes sécessionnistes-terroristes qui sèment la désolation au sein des populations du Nord-Ouest et du Sud-ouest.
Confirme que notre Pays, le Cameroun, doit garder sa cohésion face aux multiples actions terroristes visant la déstabilisation totale de ses Institutions.


Le Parti Historique, l’UPC
Exhorte le Chef de l’Etat S.E. PAUL BIYA et le Gouvernement à ouvrir une enquête pour identifier les réseaux de ravitaillement en Armes de ces groupes Sécessionnistes-Terroristes.

Rappelle à juste titre, le devoir des Pays Etrangers qui hébergent les leaders des groupes sécessionnistes – terroristes à les mettre à la disposition du Gouvernement Camerounais pour qu’ils répondent de leurs actes devant la Justice. Regrette le langage ambigu et vicieux de certains leaders de l’opposition Camerounaise n’intégrant pas l’impératif de solidarité nationale face aux officines et groupes terroristes qui veulent déstabiliser le Cameroun.

L’UPC garde la ferme conviction que le Cameroun déjouera toutes les attaques de déstabilisations dont il est victime en ce moment et fait confiance aux Forces de Défense et de Sécurité de notre Pays.


Tribune libre

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.