Cameroun – Aristide Eko’o, Secrétaire général du Mouvement 11 millions de citoyens, par ailleurs Secrétaire général adjoint N°1 du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), approuve le travail d’Elections Cameroon.

0
79

Rendus au terme de ces opérations de révision des listes électorales, dans un contexte de la pandémie du Coronavirus, il faut reconnaitre que, Elecam a beaucoup changé, il y a eu de nombreuses améliorations, les antennes d’Elections Cameroon, nous ont ouvert les portes et ont parfaitement collaborées avec nos cellules locales dans le cadre de ces inscriptions. Nous, le mouvement 11 millions de citoyens, de concert avec le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), nous avons sillonné les dix régions du Cameroun et avons fait inscrire sur les listes électorales, des milliers de camerounais. Le constat que nous avons fait est que, de plus en plus, les citoyens s’intéressent à ces inscriptions sur les listes électorales. Et nous pouvons nous-en féliciter, car, il s’agit bien du cheval de bataille de notre président national, l’honorable Cabral Libii.

Aujourd’hui où cette opération doit se boucler, au 31 aout 2021, vous constatez bien que nous sommes heureusement ou malheureusement, le seul parti politique présent sur le terrain, dans les deux communes de Yaoundé 6 et Yaoundé 1er, qui ont été visitées par le Directeur général d’Elections Cameroon, c’est dire combien ces opérations nous tiennent à cœur. Nous espérons qu’en janvier 2022, lors de la relance de ces inscriptions, l’engouement des populations sera encore beaucoup plus grand sur le terrain, car nous n’allons pas baisser les bras. Nous pouvons vous rassurer que, le Mouvement 11 millions de citoyens, à travers ses près de 317 cellules locales, depuis la présidentielle de 2018, les municipales et législatives de 2020, reste et restera toujours présent et fortement mobilisé pour inscrire le maximum de camerounais sur les listes électorales. Nous ne nous substituons pas à Elecam, mais nous accompagnons au quotidien le processus, jusqu’à l’atteinte de l’objectif 11 millions d’électeurs aux prochaines élections au Cameroun.


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.