Cameroun – Ngan Nkam 2021 : Le festival est déjà sur les rails

1
131


Sous la conduite des chefs traditionnels du département du Nkam, la conférence de presse de lancement officiel des activités de la 4ème édition du festival Ngan Nkam 2021 s’est tenue le 22 octobre 2021 à Yabassi.


Réunis au sein de la conférence des chefs traditionnels du Nkam, sous la présidence de Sa majesté Dipita Gaston, chef du canton Ndockbiakat, l’ensemble des gardiens de la tradition de Yingui, à Nkondjock, en passant par le Nord-Makombè, jusqu’à Yabassi, ont donné leur onction au comité d’organisation piloté par le maire de la commune de Yabassi, Jean Mirabeau Eba. En rendant de ce fait un vibrant hommage au Dr Essoussè Erik, ancien président du comité d’organisation des précédents Ngan Nkam, ainsi qu’à toutes les équipes de volontaires qui ont œuvré de prêt ou de loin à la réussite de ces festivals.
En présence des chefs de cantons, et surtout du doyen des chefs traditionnels du département du Nkam, SM Benga Paul Gustave, Chef du canton Yabassi, le message des monarques a été lu par SM Mbondjo Ngolong Paul, chef du canton Badjop Ndokpenda. Ainsi, l’appel des dignitaires, a été solennellement lancé à l’endroit de tous les fils et filles du Nkam, du Nord, au Sud, de l’Est à l’Ouest, jusque dans la dispora, pour une mobilisation tous azimuts autour de cette grande célébration de la culture et de la tradition des peuples du Nkam, sous le thème : « relance et revalorisation du patrimoine culturel de nos terroirs ».
Face à la presse nationale et internationale, les chefs traditionnels ont présenté les innovations majeures de cette 4ème édition, qui se déroulera du 20 au 27 novembre 2021, avec le carnaval, la mélopée des chefs traditionnels, l’immersion du vase sacré, la course des pirogues, le message des ancêtres, le village du festival, le repas populaire sur les berges du Nkam, les animations sportives, culturelles, artistiques, et ludiques, avec plus de 100 000 visiteurs et participants attendus. De quoi vendre à suffisance l’image de marque du multiculturalisme nkamois.
Au passage, les monarques du Nkam ont salué à leur juste valeur les réalisations du gouvernement de la République dans le Nkam, à savoir le bitumage en cours de la route Douala – Bonépoupa – Yabassi, l’ouverture de l’institut des sciences halieutiques de Yabassi, annexe de l’université de Douala, et la création du tout premier Lycée technique agricole du Cameroun à Yabassi, pour ne citer que celles-là.
Durant toute une semaine d’activités, la communauté nationale et internationale, vivra en direct le dynamisme et le pluralisme culturel et artistique du département du Nkam.


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.