Cameroun – Célébration de la santé publique : le journal Échos Santé prime l’excellence.

0
111
Exif_JPEG_420

Sous le haut parrainage du ministère de la santé publique et du ministère de la communication, sera célébrée le 18 novembre 2021 à l’hôtel Djeuga palace de Yaoundé, le personnel de santé, à travers le Prix de l’excellence du Leadership en santé au Cameroun, initié par Joseph Mbeng Mboum, promoteur du groupe de presse Échos santé, qui était face à la presse ce 11 novembre 2021 à Efoulan, pour présenter les détails de cet événement.

Rendu à sa 4ème édition, le prix de l’excellence du leadership, qui concernait plus les dames au départ, car celles-ci représentent plus de 60% du personnel de santé au Cameroun, est désormais dénommé, le Prix de l’Excellence du Leadership en santé au Cameroun. Il vise à primer toutes les parties prenantes du domaine de la santé sans distinction aucune. Il s’agit entre autres, du personnel soignant en général, des hommes de médias, des acteurs de la société civile, des hommes de l’armée, des acteurs de la médecine traditionnelle, des assurances, des formations sanitaires, etc… Au total, c’est 95 prix qui sont en compétition. Soit 80 lauréats et 15 prix spéciaux.

Les choix ont été fait avec objectivité et impartialité par un jury spécialisé. L’ensemble du territoire national a été pris en compte, jusqu’à l’arrière pays, c’est à dire les 10 régions du Cameroun. Celles-ci ont été parcourues en profondeur durant 12 mois, pour la sélection des nominés.

Pour le président du jury, Dr Fernand Ombolo : « Le prix de l’excellence du leadership vient à point nommé dans cet univers où les acteurs sont encore plus au front et doivent redoubler d’effort, depuis cette période de la pandémie du Covid-19. Même si le travail du médecin ou du personnel sanitaire n’est pas dans l’optique d’être primé. Car, chaque médecin est un héros au quotidien. Cet événement est à saluer et à encourager. Dans cette optique de valorisation du personnel de la santé, le choix des lauréats n’a pas été aisé. Il a été basé sur des critères objectifs, portant sur des indicateurs précis du domaine médical, ainsi que sur la qualité de l’accueil, la qualité de la prise en charge et la qualité de la gouvernance hospitalière. En ce qui concerne le personnel de santé, les critères se sont basés sur l’impact dans la lutte contre la Covid-19, la qualité de la prise en charge, l’innovation scientifique, la sensibilisation, la formation et l’information sur la santé. Les journalistes ont également été pris en compte. En effet, tous ces acteurs sont parties prenantes de ce prix qui vient récompenser et rehausser l’image et l’histoire de la santé publique au Cameroun. Toutefois, les personnels, ou encore les formations sanitaires, qui ne seront pas primés cette année, n’ont pas à être frustrés, mais elles doivent redoubler d’effort. En effet, ces awards ont pour but de créer une saine émulation au sein des acteurs de la santé, pour une transformation du système de santé, afin d’améliorer les performances ».

Le président de la commission logistique, Evariste Tsopji, quant à lui, a signalé que les tevaux avancent bien sur le plan logistique : « Le podium est prêt, les éclairages et la disposition de la salle ont déjà été testés. Par ailleurs, la cérémonie des awards sera diffusée en direct sur plusieurs antennes de radios et télévisions. Les 95 trophées sont déjà prêts. La salle sera installée en banquet, une dizaine de personnes pour assurer le protocole sont prévues et 10 hôtesses pour la soirée, afin d’assurer un service de qualité ».

Le président du comité d’organisation a ajouté que la particularité de cette édition est qu’elle intègre tous les acteurs et non plus uniquement les femmes.

Le challenge de cette année est de valoriser tous les soldats qui sont au front de la santé publique au Cameroun. C’est ainsi qu’il y’a une pléthore de catégories à primer, à l’instar du prix leadership féminin, meilleur journaliste en santé, meilleur formation sanitaire dans les différentes catégories, allant de 1 à 4, prix de la recherche et de l’innovation dans la médecine traditionnelle, prix de l’innovation des acteurs de la société civile. Les formations sanitaires privées également seront primées, telles que les cliniques, les polycliniques, etc…

Même si la couverture du territoire national n’est pas encore totale, l’arrière pays, la campagne, a été tout de même intégré. Ce prix a pour objectif de permettre l’amélioration des performances du personnel sanitaire, en créant une saine émulation dans ce domaine assez sensible.

C’est donc avec beaucoup de joie et d’assurance que le comité d’organisation attend les convives à ce somptueux banquet du 18 novembre 2021, à l’hôtel Djeuga palace de Yaoundé, pour célébrer les soldats de la santé.

Un évènement premier du genre dans l’histoire de la santé publique au Cameroun.

Rosine Yémélé

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.