Cameroun – Journées professionnelles territoires et métiers : Forte mobilisation des Sg des Communes

0
153

La rencontre de Yaoundé s’est ouverte ce 17 novembre 2021 sous la présidence de madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès.
Sous le thème : « Le secrétaire général des collectivités territoriales décentralisées (Ctd), rôle, défis et perspectives d’un métier clé de l’administration locale à l’aune de la mise en œuvre du code général des collectivités territoriales décentralisées », la toute première édition des journées professionnelles territoires et métiers (Jptm), qui se tient du 17 au 19 novembre 2021 à l’hôtel de ville de Yaoundé, est marquée à son ouverture ce mercredi, par une forte présence des secrétaires généraux des communes, venus des quatre coins du Cameroun, à l’effet de participer en direct à ces ateliers de renforcement des capacités de ces acteurs majeurs de l’administration publique locale, à travers entre autres, des tables rondes, des conférences, et des sessions de formation, le tout meublé par une leçon inaugurale portant notamment sur les défis du code général des collectivités territoriales décentralisées (CTD), de la stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30), et des objectifs de développement durable (ODD).
De la région du Nord-Ouest, à celle de l’Adamaoua, passant par le Littoral, l’Est, le Sud, ou encore le Nord, pour ne citer que celles-là, l’appelle du coordonnateur du Programme national de formation aux métiers de la ville (Pnfmv), Léonard Emmanuel Bomba, n’est pas tombée dans les oreilles des sourds, tant les thématiques en débat durant ces trois journées d’échanges sont toutes pertinentes. Plus d’une centaine de collectivités territoriales décentralisées ont tenus à participer activement à ces assises de Yaoundé, qui bénéficient de l’accompagnement du ministère de l’habitat et du développement urbain, du ministère de la décentralisation et du développement local, du Fonds d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom), de l’association des communes et villes du Cameroun (Cvuc), de la Nasla, du Bureau national de l’état civil (Bunec), et de plusieurs autres acteurs institutionnels de la mise en œuvre de la décentralisation au Cameroun.


Une initiative fortement saluée par, Célestine Ketcha Courtès, qui promet d’ailleurs de poursuivre et de pérenniser cette dynamique innovante qui mérite de s’étendre vers tous les autres services administratifs, financiers et techniques des Ctd. Pour Célestine Ketcha Courtès : « l’agenda 2030 c’est dans 9 ans, l’agenda 2035 du président de la République, Paul Biya, c’est dans 14, et tous ces rendez-vous c’est demain. Le Chef de l’Etat a parachevé la décentralisation au Cameroun, à travers les régions et les communes. Et il faut savoir que, le développement du Cameroun doit désormais partir des territoires. Pour le faire, nous avons toute une administration locale, composée de plusieurs acteurs clés, qui travaillent autour de ces élus locaux, parmi ceux-ci, il y a les secrétaires généraux des Communes, la cheville ouvrière des Maires, qui méritent d’être bien formés pour mieux accompagner la mise en œuvre de la décentralisation. Après cette formation, nous formerons également les receveurs municipaux, les services techniques locaux, et tous les autres personnels qui accompagnent au quotidien le maire dans l’accomplissement de ses missions attendues par le Chef de l’Etat ».


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.