CERAC – Geste de coeur de Chantal Biya aux populations de Bayangam.

0
234

Sous la conduite du ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, par ailleurs coordonnatrice régional du CERAC Ouest, la localité de Bayangam, dans le département du Koung-Khi, a été une fois de plus honoré, ce 26 novembre 2021, par les actions sociales et humanitaires de la première dame du Cameroun, Chantal Biya.

En qualité de représentante personnelle de la première dame Chantal Biya, présidente fondatrice du cercle des amies du Cameroun (CERAC), Célestine Ketcha Courtès a présidé la cérémonie de rétrocession officielle de l’école catholique maternelle et primaire Sainte Jeanne d’Arc de Bayangam, rénovée et équipée par le Cerac. C’était en présence du gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, accompagné pour la circonstance des autorités administratives, municipales, traditionnelles et religieuses du département du Koung-Khi.

Comme il en est de tradition, en de pareilles circonstances, la très forte mobilisation des femmes du CERAC en général, et celles de la région de l’Ouest en particulier, parées de leurs plus belles couleurs, ont redonné la joie, l’espoir et l’amour d’une maman attentionnée, aux populations de la ville de Bayangam, à travers un message fort de symboles, porté fièrement ce jour par Célestine Ketcha Courtès, lors de son allocution. Elle déclare : « Chères populations de Bayangam, maman Chantal Biya vous aime profondément ».

Et pour témoigner cet amour, une pluie de dons de la première dame, constitué de matériels et intrants agricoles, matériels roulants générateurs de revenus équipements sanitaires, moto-pompes, machines à écraser, portes charges, denrées alimentaires et autres produits de première nécessité, s’est abondamment déversée sur les personnes déplacées, sur les femmes rurales et sur les jeunes du département du Koung-Khi. Plus d’une trentaine d’associations des arrondissements de Bandjoun, de Djebem et de Bayangam ont été grandement honorés ce vendredi, par Chantal Biya. Et ceci, en plus des 11 salles de classe entièrement relookées, des deux bureaux et d’un bloc de quatre toilettes modernes construit, d’une salle multimédia équipée de matériels informatiques de dernière génération, des aires de jeux, le tout dans une barrière en cours de construction, afin de sécuriser ce joyaux offert gracieusement à la jeunesse et aux enfants de l’arrondissement de Bayangam. La voie d’accès à cette école a également été réhabilitée.

Créée en 1951 sous le règne de Fô Waindja, et placée sous l’autorité du diocèse de Bafoussam, cette école catholique de Bayangam, qui a énormément contribué à la formation de l’élite intellectuelle, économique et administrative du pays, et qui avait déjà perdue tout son éclat, nécessitait véritablement cette cure de jouvence et de rafraîchissement.

Des réalisations concrètes, qui viennent rallonger la liste des réalisations du Cerac à l’endroit des couches défavorisées de la région de l’Ouest. Notamment, la réhabilitation de l’hôpital de district de Dschang en 2020. Le tour de l’hôpital de district de Baham, dans les Hauts-plateaux, est prévu l’année prochaine en 2022.

Les heureux bénéficiaires de ces dons, n’ont pas taris de gratitudes, de reconnaissances et de remerciements à l’endroit de cette donatrice exceptionnelle, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, qui oeuvre depuis 1995 à travers le Cerac, à alléger les souffrances, à lutter contre la pauvreté, et à promouvoir entre autres l’assistance sociale et humanitaire à l’endroit des couches nécessiteuses. Et qui plus que le maire de la commune de Bayangam, Léopold Noutsa, pour magnifier et porter très haut ce geste de coeur de la première dame Chantal Biya, qui vient ainsi rehausser la qualité des infrastructures de la carte scolaire du département du Koung-Khi.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.