Cameroun – Constructions anarchiques, nuisances sonores et prolifération des bars sur le site des logements sociaux d’Olembé :Célestine Ketcha Courtès siffle la fin de la récréation.

0
97

En cette veille de la Coupe d’Afrique des nations de football Total énergie Cameroun 2021, l’heure est aux derniers réglages. A cet effet, madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a effectué une descente musclée le 30 novembre 2021, sur le site d’Olembé à Yaoundé, au regard des constructions anarchiques engagées depuis quelques temps, sans autorisations, ni permis de bâtir, encore moins de titre foncier préalable, sur l’emprise des logements sociaux d’Olembé.

Il s’agit notamment des travaux de construction d’une mosquée irrégulière, réalisées par Mohamadou Saidou, avec la complicité du Directeur général de la Sic, Ahmadou Sardaouna, alors même qu’un site bien précis a déjà été réservé pour toutes les confessions religieuses.

La seconde situation de désordre urbain qui a remonté la colère de Célestine Ketcha Courtès, c’est la prolifération des bars et débits de boissons, sous l’initiative de SM Ottou Melchisédech, qui orchestre des nuisances sonores nocturnes, perturbant ainsi la tranquillité des paisibles résidants de cette belle cité nouvelle d’Olembé, magnifique don du Président Paul Biya.

Au terme de cette descente éclair, madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès, a instruit sans délais, l’arrêt immédiat des travaux de cette mosquée et un meilleur encadrement de ces bars par l’autorité administrative de Yaoundé 1er en particulier et du Mfoundi en général, afin de préserver la tranquilité et la sécurité des habitants des logements sociaux d’Olembé.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.