Cameroun – Énergie électrique pour la CAN 2021 : Injection de 55 MW dans le septentrion.

0
322

Afin d’assurer une meilleure fourniture de l’énergie électrique durant la CAN 2021, le ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, a séjourné dans le septentrion, du 13 au 14 décembre 2021, dans l’optique de renforcer la performance du réseau interconnecté Nord, à travers l’injection de 40 MW supplémentaires d’ici le 8 janvier 2022.

Sur très haute instructions du président de la République, Paul Biya, et en cette veille de la coupe d’Afrique des nations de football Total énergie Cameroun 2021, qui débutera le 9 janvier 2022, le gouvernement Camerounais, via le ministère de l’eau et de l’énergie (Minee), a entrepris la construction en urgence de deux centrales solaires modulables à Guider, dune capacité totale de 30 MW, en plus de l’installation d’une centrale thermique de 10 MW dans la même localité. Ce qui portera le potentiel énergétique supplémentaires à 40 MW. Avec les assurances d’injecter les premiers mégawatts de ces nouvelles installations dans le réseau interconnecté Nord, dès la 8 janvier 2022.

Il s’agit en effet, selon certaines indiscrétions, des toutes premières installation énergétiques du genre en Afrique noire, avec pour objectif principal de remédier au déficit énergétique causé par la baisse de la pluviométrie au niveau de la Benoué, ayant eu des incidences négatives sur la production du barrage de Lagdo.

Afin de s’assurer de bon déroulement de ces travaux, et du strict respect des délais de livraison, le ministre Gaston Eloundou Essomba est descendu personnellement sur le terrain ce 14 décembre 2021, en donnant de instructions fermés à toutes les parties prenantes que sont Eneo, et Sonatrel. A l’occasion de cette visite de chantier, Gaston Eloundou Essomba a également annoncé la construction d’une centrale solaire de 15 MW à Maroua dans l’Extrême-Nord.

Autant d’investissement de l’État, pour assurer une disponibilité en continue de l’énergie électrique dans les ménages durant toute la compétition.

Selon les prévisions de Gaston Eloundou Essomba : « Le
chef de l’Etat nous a donné des instructions fermes afin d’explorer la solution
solaire. C’est ainsi que nous avons lancé c’est travaux en urgence, et avant le début de la Can, les
premiers mégawatts de cette centrale
solaire modulaire seront injectés dans
le réseau interconnecté Nord. Et sur le même site, une centrale
thermique de 10 MW sera également installée. Et les 6 premiers mégawatts seront certainement injectés dans le réseau avant le début
de la Can ».

Le ministre poursuit son propos en rassurant l’opinion publique de ce que : « Les instructions fermes ont été données à Eneo, pour que
l’énergie soit disponible en permanence pendant les
horaires de tous les matchs de la CAN ».

Selon les informations du ministère de l’Eau et de l’énergie, l’État du Ca-
meroun dépense près de 140 000 000 FCFA
par jour pour le fuel dans la partie septentrionale du pays, soit plus d’un milliard
par semaine. Et avec ces nouveaux
ouvrages de production qui vont générer environ 55 MW de puissance supplémentaire dans le réseau, l’État passera à deux
milliards par semaine. Un montant
qui devrait considérablement baisser lorsque tous ces travaux seront livrés et opérationnels.

Après ce satisfecit du septentrion, Gaston Eloundou Essomba poursuit sa mission d’inspection avec Eneo et Sonatrel, jusqu’au 20 décembre 2021, sur le réseau interconnecté Sud, notamment les lignes de transport d’électricité, Oyomabang – Logbaba et Bekoko- Nkongsamba, avant de terminer sur le chantier de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.