Cameroun – Formation en sécurité incendie : 18 personnels du Minhdu reçoivent leurs diplômes.

0
364


Sous la supervision de Célestine Ketcha Courtès, 18 personnels du ministère de l’habitat et du développement urbain (Minhdu), ont participé du 13 au 21 décembre 2021 à Yaoundé, à un séminaire de formation sur la sécurité incendie, pour une meilleure protection des bâtiments en général.
En lieu et place du secrétaire général du Minhdu, Pr Mathurin Nna, la cérémonie de clôture du séminaire de 7 jours sur la sécurité incendie, a été présidée par l’inspecteur N°1 en charge des questions administratives, Williams Oboun Nyebe, qui, au nom de madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès, a salué à sa juste valeur cette initiative de renforcement des capacités des personnels du Minhdu, dans un domaine aussi stratégique et sensible que la sécurité incendie. Et ceci, conformément aux articles 3 et 4 du décret N°2018/1969/PM du 15 mars 2018 fixant les règles de base de sécurité incendie dans les bâtiments au Cameroun.
Dans ce décret, le Premier ministre, prescrit la mise en place des éléments spécifiques de base de sécurité incendie, dans tous les établissements recevant du public, dans les immeubles de grande hauteur, dans tous des bâtiments industriels, bâtiments à usage d’habitation, bâtiments situés dans les zones à risque, ainsi que dans tout autre bâtiment en général. Et ceci, dès leurs conceptions par des professionnels de l’habitat, que sont les architectes, urbanistes et ingénieurs, en passant par leurs constructions, jusqu’à leurs exploitations par les propriétaires et les usagers.
Ainsi, en présence du Directeur général du Cabinet d’études et conseils Enfydden incendie Cameroun, Louis Edouard Ndedy, qui assurait ladite formation, les 18 personnels des services centraux et déconcentrés du Minhdu, outillés pendant ces 7 jours, ont reçu leurs parchemins des mains du représentant personnel du Secrétaire général, Pr Mathurin Nna.
Selon l’une des participantes, Bibiane Bessala : « Durant une semaine, nous avons été formés sur les diverses techniques de sauvetage en sécurité incendie (alarme, alerte, détection d’un incendie et des fumées…). En techniques d’évacuation, de désenfumage, d’éclairage de secours, de compartimentage, ou encore de lutte contre la propagation de l’incendie. Nous avons également reçu des éléments pratiques relatives aux nouvelles règles de construction des bâtiments en tenant compte des éléments de sécurité incendie ».
Pour le formateur Louis Edouard Ndedy : « les participants à cette formation sont aujourd’hui outillés pour pouvoir assurer le fonctionnement des Brigades de contrôle qui ont été initiées par le décret du 15 mars 2018, du Premier ministre, chef du gouvernement. Et nous espérons que les autres membres de ces Brigades sont également outillés pour mener à bien ces opérations de contrôle des établissements et des outils de sécurité y relatifs. Il était déjà nécessaire pour ceux-ci de savoir classer les établissements, situer son implantation, calculer les dégagements et les unités de passage, imposer des moyens de secours dans la conception et la réalisation des établissements. Nous pouvons vous rassurer que nos produits que nous vous présentons ce jour, sont assez outillés et prêt à exercer pleinement dans le domaine de la sécurité incendie ».
Le Minhdu étant donc considéré comme l’architecte de l’Etat, il est important que ce type de formation soit permanente et qu’elle s’étende à d’autres personnels de l’Etat, afin d’assurer une meilleure protection et maintenance des édifices publics et privés, contre les incendies, qui causent d’énormes dégâts matériels.
Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.