Cameroun – Commandement territorial de Fiko : Paul Biya propulse une dame à la tête de l’arrondissement.

0
477

Par décret présidentiel N2021/601 du 15 octobre 2021 portant nomination des Sous Préfets sur l’ensemble du territoire Camerounais, Madame Isaura Maxime, a été appelé à remplacer monsieur Boukar Malloum Oumate, à la tête de l’unité Administrative de Fiko dans la région du Littoral.
Fiko a donc son nouveau chef de terre, pour le grand bonheur des populations locales.

Pour mémoire, depuis plus de 4 ans l’Arrondissement de FiKo était administré par Boukar Malloum Oumate, aujourd’hui affecté dans l’arrondissement de Bakou, dans le département de la Menoua, Région de L’Ouest Cameroun.

Madame le nouveau Sous-préfet, après avoir fait ses preuves du côté de Douala 5ème, en qualité d’Adjoint, voit une nouvelle page de l’histoire de Fiko s’ouvrir avec elle comme Sous-préfet.

A cette effet, la population est venue très nombreuse à la place des fêtes de Bonalea, accueillir leur nouveau chef de Terre. Majestés, Forces de maintient de l’ordre, Hommes politiques, opérateurs économiques, autorités administratives, judiciaires, municipales et traditionnelles, ont répondu présent à cette cérémonie solennelle, présidée des mains de Maître par le Préfet du Moungo.

La cérémonie a démarré avec l’arrivée du Préfet, accueilli par le Maire de la Commune de Fiko. Après l’exécution de l’hymne National, la revue des troupes et la présentation des corps constitués, le Préfet a pris place à la tribune. Le Maire Ernest Mpocko, va ouvrir le bal des interventions. Dans son mot de bienvenue, avant de présenter sommairement l’Arrondissement de Fiko au nouveau chef de terre, il n’a pas manqué de lui rappeler que l’arrondissement de Fiko «glice en saison sèche comme en saison des pluies », en raison de la quirielles de ses litiges Fonciers. Le Maire a rassuré le nouveau Chef de Terre de la franche collaboration qu’elle recevra de la Commune de Bonalea et reviendras à ce propos sur le Bilan positif du chef de terre sortant qui a reussi son pari, en resolvant avec beaucoup de tacts et de minutie les différents litiges dans l’arrondissement, par le biais de la tres bonne collaboration qu’il entretenait avec le maire et d’autres autorites de la localité.

Nous comptons sur l’accompagnement de Madame le Sous-préfet , pour travailler avec elle main dans la main, dans une complémentarité constructive, pour assurer à nos populations, paix, stabilité et développement, sous la supervision de Monsieur le Prefet, représentant personnel du Chef de l’Etat. »

A la suite du Maire, le Préfet du Moungo, après avoir présenté le brillant parcours académique et professionnel du nouveau Chef de Terre, marqué par son accession en 2011 à l’Enam (École nationale D’administration et de Magistrature) et titulaire d’une licence en Droit.

Il lui dira par conséquent : « Madame le Sous-préfet, pour préserver ce climat de paix, vous devez prioritairement vous engager à maintenir l’ordre public, en luttant notamment contre le grand banditisme et la criminalité. Pour ce faire, vous devez solliciter le concours de vos populations en veillant au bon fonctionnement des Comités de vigilance. Les responsables placés sous vos ordres et vous-même, devez-vous montrer à la hauteur ce pari qui fera de l’Arrondissement de Fiko, un lieu où il fait mal vivre pour les malfaiteurs de tout bord. Par ailleurs, je vous demande d’assurer le bon encadrement des Responsables des Services Publics et des Chefs Traditionnels, en veillant à la bonne marche de leurs structures, en vue d’améliorer leurs rendements. Vous devez également veiller au règlement objectif des litiges fonciers à Nkapa, Souza ,Grand Souza, Miang, Bonaberi Souza. Pour relever ces nombreux défis, vous devez savoir, Madame, que les populations de Fiko sont très attachées aux notions de Justice, d’objectivité, de paix et d’équité. Si vous respectez ces principes, tout en demeurant au-dessus des clivages qui peuvent exister, vous serez en parfait accord avec l’immense majorité. Soyez donc un rassembleur, une responsableuse soucieuse de la cohésion de ses administrés à travers l’existence des rapports de bonne intelligence entre les populations de toutes origines installées dans votre Unité administrative d’une part et entre celles-ci et l’administration que vous représentez d’autre part. ».

Qui mieux que Yves Bertrand Ndjana, pour présenter l’Arrondissement de Fiko, socialement et humainement. Tout est dit dans ces conseils du Préfet, à son Sous-préfet. Et aux populations de Fiko, le Préfet du moungo leur a recommandé, d’encadrer, d’assister et d’entourer le nouveau chef de terre pour la réussite de cette lourde mission.

Avant le rituel de la prise de commandement, le deuxième Adjoint Préfectoral, a procédé à la lecture du décret présidentiel du 15 octobre 2021 qui etait à l’origine de cette cérémonie protocolaire, suivie de la passation de service par la revue des troupes.

Après la place des Fêtes de Bonalea, les autorités se sont déportées dans les services de la sous-préfecture, pour la passation technique de service. La journée s’est achevée autour d’un buffet offert à l’esplanade de la sous prefecture, sous les tam-tams des groupes de danses traditionnelles venues pour la circonstance.

Sandjong Dagang Alain

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.