Cameroun – Financement du feicom :Ebolowa II construit son Hôtel de ville.

0
579

Le Directeur général du Fonds d’équipements et d’intervention intercommunale (Feicom), Philippe Camille Akoa, était sur le chantier de construction de l’hôtel de ville de la commune d’Ébolowa 2ème, ce 1er avril 2022.

C’est dans le cadre du suivi-évaluation des projets d’infrastructures, financés par le Feicom, que Camille Akoa a effectué ce vendredi 1er avril 2022, une visite de travail dans le chef-lieu de la région du Sud, à Ébolowa.

Il était question pour le principal argentier des collectivités territoriales décentralisées, de toucher du doigt le niveau d’avancement de ce chantier de construction du nouvel l’Hôtel de ville de la commune d’Ebolowa II, qui transformera positivement et durablement la physionomie de la cité capitale de la région du Sud Cameroun. Selon le Directeur général du Feicom, Philippe Camille Akoa : « c’est un projet qui vise l’amélioration de l’environnement de travail du personnel communal et de l’exécutif municipal, pour un meilleur rendement des services rendus aux usagers et au populations en général. Cette infrastructures de modernité participera inexorablement à l’embellissement de l’arrondissement d’Ebolowa 2ème ».

A l’occasion de cette visite d’inspection, Phillipe Camille Akoa a non seulement apprécié l’évolution desdits travaux, il a également félicité l’esprit d’engagement des équipes mobilisées sur le chantier. Il a par ailleurs encouragé l’entreprise adjudicataire à veiller sur la qualité des travaux réalisés. Pour le maître d’ouvrage, l’entreprise doit maintenir le cap des travaux, avec pour objectif de livrer ce chantier dans les délais contractuels.

Il faut tout de même dire, comme pour le magnifier, que la conception architecturale de ce nouvel hôtel de ville d’Ebolowa 2ème, a été réalisée grâce au soins des services techniques du Feicom.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.