Cameroun – Festivités du 20 mai 2022 : Mounouna Foutsou lance les préparatifs à Yaoundé.

0
1035

Ce 07 avril 2022, a eu lieu la première réunion préparatoire de la 50ème édition de la fête nationale, au cours de laquelle le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique (Minjec), Mounouna Foutsou, a prescrit des recommandations fermes, aussi bien en ce qui concerne les thématiques qui seront abordées que le défilé proprement dit.

La fête nationale du Cameroun, édition 2022, sera célébrée le 20 mai, sous le thème “ Forces de défense et de sécurité au service du peuple, pour la préservation de la paix sociale et de la cohésion nationale, gage de l’émergence du Cameroun”. A cet effet, plusieurs administrations sont impliquées. Le ministre de la jeunesse a précisé au cours des échanges, que priorité sera donnée aux actions civilo-militaires. Le ministère de la défense qui est fortement impliqué dans l’organisation de cet évènement, va mettre l’accent sur les activités de sensibilisation de la Jeunesse. Le représentant du ministère de la défense (mindef), a évoqué la nécessité d’aller vers les jeunes, afin de changer leurs mentalités, sans automatiquement utiliser la force répressive.

Cette édition aura la particularité pour le Minjec, de porter sur la mise en oeuvre du PRONEC-REAMORCE en vue du réarmement moral et civique des populations, à travers notamment les Après-midi Jeunesse et les Journées du Vivre Ensemble Camerounais ; La promotion de la participation des jeunes et des autres populations à l’effort de construction nationale ; Le brassage et les échanges entre populations diverses en vue de la consolidation de l’intégration nationale.

Le défilé quant à lui doit se faire dans le strict respect des mesures sanitaires avec un nombre de carrés de défilants réduit. Le défilé doit également, selon le ministre, se faire en 45 minutes, du bouquet d’ouverture, passage du primaire, secondaire, supérieur, extrascolaire, partis politiques jusqu’au bouquet de clôture.
En complément des actions du Minjec, le Mindef mettra en œuvre des activités visant le Réarmement de la jeunesse, telles que le secourisme, l’instruction civique et morale. La DGSN pour sa part, va veiller à la sécurité des différentes activités et la disponibilité de ses services au Comité d’organisation, pour que soit réussie le Cinquantenaire de la Fête de l’Unité.

Dans sa prise de parole le ministre a envisagé la possibilité de lancer un concours des meilleurs CMJ. Une compétition devant primer les mairies ayant entrepris le plus d’activités à impact notoire. Il s’agirait aussi d’encourager les mairies à davantage mettre en place ces structures et amener les jeunes à y participer.
Par ailleurs, Mounouna Foutsou appelle les partenaires de faire parvenir toutes autres propositions à la Direction de l’Education civique et de l’Intégration nationale. Elles seront étudiées et pourront être opérationalisées dans le programme national harmonisé.

Rosine Yemele

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.