Cameroun – Modernisation de Yaoundé : 1264 milliards à mobiliser.

0
176

Une conférence de levée de fonds avec les investisseurs nationaux et internationaux, est organisé ce 24 mai 2022 à Yaoundé, autour de madame le ministre de l’Habitat du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès.

Il s’agit en effet de mobiliser les financements pour le projet de construction d’une voie de contournement de la ville de Yaoundé, y compris l’indemnisation et la relocalisation des populations riveraines, ainsi que la viabilisation de quatre pôles urbains de la cité capitale. Soit une enveloppe globale de 1264 milliards de FCFA à mobiliser par les partenaires financiers du Cameroun. De façon beaucoup plus explicite, il s’agit de 794 milliards de FCFA pour la construction de la voie de contournement de Yaoundé ; 88 milliards de FCFA pour les indemnisations et relocalisation des populations ; et 470 milliards de FCFA à allouer à la viabilisation des quatre pôles urbains de la cité capitale, avec 20 milliards de FCFA à réserver aux indemnisations et relocalisations, pour ces travaux.

En effet, c’est le 20 Janvier 2022, que la mission d’assistance technique auprès de la Cemac et de la Ceeac, chargée d’identifier des projets d’infrastructures régionales et nationales, a rendu sa copie, en y inscrivant en droite ligne, le projet de construction de la voie de contournement de Yaoundé. En ce sens que, ce projet futuriste, mérite un financement en mode blending (financements combinant dons et prêts des bailleurs de fonds).

Et pour la bonne marché de cette opération de séduction et de charme, vis à vis des investisseurs, madame le Ministre de l’habitat et du développement urbain, a personnellement reçu en audience, ce 23 mai 2022, l’équipe en charge de la préparation de cette table ronde de Yaoundé, avec les bailleurs de fonds et les partenaires au développement.

Ces infrastructures routières et urbaines, participeront davantage à fluidifier les échanges de biens et de personnes, entre le Cameroun et les pays de la sous région, notamment le Tchad et la RCA, en contournant aisément les embouteillages du centre ville de Yaoundé. À en croire les experts, les études de ce projet sont entièrement réalisées et l’on est désormais tourné aujourd’hui vers la mobilisation des financements. D’ailleurs, les équipes d’experts du ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), ont été mobilisées depuis plusieurs années pour la maturité de ce projet, avec précisément l’analyse économique et financière y relative. Car, au bout du compte, l’État du Cameroun doit trouver, avec l’Union européenne, le financement de cette infrastructure à travers le Global Gateway des infrastructures pour l’Afrique.

La présence à cette table ronde, du Ministre de l’Économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey, traduit toute l’importance ce cette opération qui bénéficie du très haut accord du président de la République, Paul Biya.

Il est important de relever que : «Ce projet s’inscrit dans la stratégie nationale de développement de la ville de Yaoundé et de son aire métropolitaine, en tenant évidemment compte du plan directeur d’urbanisme de la capitale du Cameroun.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.