Cameroun – Constructions routières dans la région de l’Adamaoua : 134,25 milliards investis par le ministère des travaux publics.

0
121

Dans le cadre de sa tournée d’inspection des chantiers routiers dans la région de l’Adamaoua, le 16 juin 2022, le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a présidé une importante réunion dans la ville de Ngaoundéré, où il a annoncé l’imminence des travaux de construction et d’entretien du réseau routier dans la région de l’Adamaoua, chiffrés globalement à 134,25 Milliards de F CFA.

Au regard des inventaires réalisés, le linéaire global du réseau routier de la région de l’Adamaoua est estimé à 8 980,18 km, dont 688,95 km de routes bitumées, 8 291,23 km de routes en terre et 70, km de route en cours de bitumage.

Ce linéaire est réparti entre trois principales catégories de routes, parmi lesquelles, 144,68 km de routes nationales ; 991,95 km de routes régionales et 6 574,09 km de routes communales.

En effet, les deux projets de construction routière actifs dans la région de l’Adamaoua sont ceux relatifs à la construction déjà achevée de la section Sengbe – Tibati – Ngatt, d’une part, et d’autre part l’axe Ngaoundéré – Paro, qui est en cours de réalisation. Ces deux projets routiers mobilisent à eux seuls un investissement de plus de 100 Milliards de FCFA.

Et dans cette même dynamique, le processus est en cours pour le démarrage des travaux de bitumage de la Nationale N°6, sur le tronçon Banyo – Mayo Darle – Nyamboya, long de 140 km, avec la section 1 du Pont de la Mape – Carrefour Mwoulban, soit 24 km ; ainsi que les travaux d’entretien périodique des routes Ngatt – Febadi et Banyo – Nyamboya – Pont de la Mape.

On dénombre également les travaux d’entretien périodique des routes Malarba 2 – Dourlaye et Tignère – Dourlaye – Lim Djerem d’une part ; et Meiganga – Ngahhi – Ngam – Yafounou – Djohong, d’autre part.

Les travaux d’entretien de la route Tignere – Kontcha ont démarré, et le ministre des Travaux publics a pu apprécier évolution des travaux en cours, lors de sa visite effectuée ce jeudi 16 juin 2022.

Plusieurs études, financées pour la plupart par la Banque africaine de Développement, sont également en cours de finalisation. Celles-ci permettent d’envisager le bitumage de plusieurs autres axes routiers importants dans la région de l’Adamaoua.

Source : Celcom Mintp

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.