Cameroun – Développement de l’agriculture : La climatologiques pour une meilleure planification.

0
261
Exif_JPEG_420

Un atelier de validation des services climatologiques adaptés au contexte du secteur agricole au Cameroun, à été présidé par le Secrétaire Général du ministre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (minepded), Pr Paul Tchawa, le 15 juin 2022 au Mérina hôtel de Yaoundé.

Cet atelier d’appui à la formulation d’un programme de développement des services climatiques pour la planification agricole avait pour objectif de présenter les services climatologiques co-construits pour l’agriculture au Cameroun, après le processus de diagnostic et de concertation avec les usagers et les parties prenantes.

Sur la base de cet objectif, les résultats attendus sont que, les services climatologiques proposés soient validés, afin de permettre la formulation de futurs programmes pour leur mise en œuvre et leur diffusion.

Ainsi, cet atelier avait pour but de permettre la présentation et la validation des programmes. Il a connu la participation de l’Agence Française de Développement (AFD), de l’Observatoire National sur les Changements Climatiques (ONACC), de Facilité Adapt’Action, du Ministère de l’agriculture et du développement rural (Minader), du ministère de l’élevage, des pêches et des industries animales (Minepia), du ministère des forêts et de la faune (Minfof), et de bien d’autres partenaires techniques et financiers dudit programme.

En outre, le projet de formulation d’un programme de développement des services climatiques pour la planification agricole, s’inscrit dans la mise en œuvre du cadre national pour les services climatologiques du Cameroun. Projet jugé prioritaire dans le cadre du plan national d’investissement pour une agriculture intelligente (PNIAIC), du plan national pour l’adaptation aux changements climatiques (PNACC) et de la stratégie nationale de développement (SND30), qui place l’agriculture comme pilier central du développement du Cameroun, pour le bien-être des populations.

Selon le Pr Paul Tchawa, Sg du minepded : « l’importance de cet atelier réside dans le fait que le secteur concerné, c’est à dire celui de l’agriculture, est un secteur hautement stratégique pour le Cameroun d’une part. Et d’autre part, ceci démontre l’engagement du chef de l’État, vers le développement de l’industrie agroalimentaire, à travers les indicateurs techniques pour booster la production intérieur. Pour ce faire, il faut maîtriser les aléas du climat. Il faut développer des outils adaptés et disponibles, faisant en sorte que les producteurs soient au courant, afin d’anticiper, pour pouvoir résister efficacement aux effets du climat « .

Pr Paul Tchawa, SG minepded

Abdramane Diarra, coordonnateur de l’organisation Adapt’Action, précise que :  » le processus est une sorte de concertation qui ont permis notamment au Cameroun de débloquer les différents besoins d’adaptation. Donc à cet effet, le Cameroun a vu la nécessité, pour lutter contre le changement climatique, de commencer par la mise à disposition de l’information climatique. Et c’est ce qui nous a amener à développer cette activité qui consiste à faire la formulation d’un service climatique qui sera mis à la disposition des techniciens et même des agriculteurs, afin de leur permettre de suivre en temps réel l’évolution du climat et de pouvoir s’adapter aux différentes pratiques de production ».

Abdramane Diarra, coordonnateur Adapt’Action

Rosine Yémélé

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.