Cameroun – Une maman vend son bébé à 4 millions à Douala – Bepanda « Double Balles ».

0
3743

Virginie, 27 ans, mère d’un petit garçon de 4 ans, a voulu le vendre à 4 millions de FCFA, à un trio de malfaiteurs, le dimanche 19 juin 2022.

Âgé de 4 ans seulement, le petit Eddy à faillit être liquidé par sa génitrice Virginie, vendeuse de pain-haricot, et vivant en famille à Bependa “Double Balle”, dans la ville de Douala.

Fruit de son union avec Emmanuel, 38ans, machiniste et résident au quartier Deido toujours à Douala. En effet, de sources concordantes, la jeune femme avait décidé de vendre son enfant à des individus non identifiés, aux intentions inavouées.

Selon les enquêtes en cours, la transaction s’est presque finalisée le dimanche 12 juin 2022, dans un bistrot du quartier Bepanda, au lieu-dit “Double Balle”, autour d’une virée nocturne bien alcoolisée entre Virginie et ses 3 acolytes.

D’après le témoignage dun certains Édouard, qui n’est d’autre que le collègue de travail du géniteur de la « marchandise », qui était malheureusement, ou alors fortuitement dans le même bar cette nuit là, et dont la présence de Virginie en ces lieux, et avec une pareille compagnie, à attiré toute son attention. Il va donc discrètement suivre leurs échanges, et filer leurs tractations nuitamment.

Il en ressort que la jeune femme est en train de vouloir vendre le fruit de ses entrailles, au prix de 4 millions de FCFA.

C’est alors que Deux de ses trois malfrats quittent momentanément la table de négociation, pour certainement mieux se concerter. Dans ce conciliabule assez houleux apparemment, ils ne s’accordent pas sur la cagnotte. Les acheteurs proposent plutôt la somme de “deux millions cinq cents mille FCFA”. Une offre que Virginie refuse catégoriquement, tellement elle tient à ses 4 millions ou rien. Finalement, les deux parties tombent d’accord sur la somme de “Trois millions cinq cent mille francs CFA”.

Malheureusement, Édouard, qui a bien compris ce qui se trame, n’attendra pas que les acheteurs finalisent la transaction, il alerte discrètement son collègue Emmanuel.

C’est ainsi que le géniteur du bébé, Eddy, fonce d’abord à la maison familiale pour alerter sa famille, avant arriver à Bepanda, chez Virginie, où il va récupérer l’enfant, pour le sécuriser chez lui à Deido, avant de saisir la police dans la même nuit.

Mais, à l’arrivée de la police sur les lieux, Virginie et ses « partenaires » n’étaient plus dans ce bar.

De source proche de l’enquête, la jeune femme aurait été alertée par certains membres de sa famille, après le passage d’Emmanuel à Bepanda, pour récupérer son enfant. Aux dernières nouvelles, Virginie ne serait toujours pas revenue à la maison familiale jusqu’à ce jour.

Quant à Emmanuel, toujours inconsolable, il n’en revient pas. Sa détermination est de voir désormais son fils à ses cotés, jusqu’à ce que l’enquête ouverte retrouve les traces de Virginie, afin que justice soit faite.

Tatie ESSA

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.