Cameroun – Développement agricole : Les impacts des changements climatiques.

0
257
Exif_JPEG_420

Le 23 juin 2022, s’est tenue l’Atelier National de présentation des résultats du Projet « Jangui Green Digital Invest (JGDI) » sur l’Economie Verte, à l’Hôtel Tou’ngou de Yaoundé.

L’atelier nationale sur l’économie verte circulaire, le développement durable inclusif, l’approche EbA-LED et les changements climatiques au Cameroun, est un projet Co-parrainé par le ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable, (MINEPDED) et le ministère de l’agriculture et du développement rural (MINADER), avec la participation du Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE).

Il a été initié par l’association Action pour un développement équitable intégré et durable (ADEID) en partenariat avec EBAFOSA et partenaires. La séance était présidée par l’inspecteur général au minepded, Pr Barthélémy Ndongo.
L’atelier avait pour objectif, le partage des données empiriques et des leçons apprises sur la façon dont les solutions d’action climatique de l’approche EbA-LED peuvent améliorer les chaînes de valeur et contribuer à un développement durable à faibles émissions et à la réalisation des ODD par différents secteurs grâce à des actions du secteur informel. Le thème autour duquel devait graviter les échanges était « mainstreaming the EbA-LED approach » dans la lutte contre les changements climatiques et l’atteinte des ODD dans un contexte de « post Covid10 green recovery » et d’inclusion multisectoriels et multi-acteurs au Cameroun.
Ont Pris part à cet atelier, des femmes et des jeunes actifs du secteur de l’entrepreneuriat climatique, experts issus des secteurs clés responsables de l’agriculture, de l’environnement , de l’énergie, de la Jeunesse, des TIC, des Normes et Qualité. Au rang des experts, Caroline Ngo Mbamseck du cabinet QUEEN Mother. Elle affirme que « dans ce changement où il est question d’utiliser les changements climatiques en faveur de l’agriculture, le cabinet QUEEN Mother a impulser le salon de l’industrialisation au Cameroun en 2021 et nous avons apporter le spatial. A la fin, nous avons réussi à convaincre le minepded, pour lui présenter les raisons du spatial au Cameroun ». Dans les travaux relatifs à cet atelier, le cabinet QUEEN Mother est habileté à fournir les données spatiales. Notons que le cabinet est en partenariat avec l’ONACC pour l’observation de la terre et de l’imagerie terrestre.

Caroline Ngo Mbamseck du cabinet QUEEN Mother.

Hervé Aba’a Ateba, Ingénieur du génie de l’environnement et industriel au minepded précise que « durant cet atelier, ADEID doit présenter les résultats de ses nombreux travaux au gouvernement pour qu’il prenne conscience des considérations climatiques dans les instances et la statistique de notre pays, pour pouvoir développer et valoriser toute la chaîne de production agricole de façon propre, C’est-à-dire de façon climato-résiliante.

Hervé Aba’a Ateba, Ingénieur du génie de l’environnement et industriel au minepded

Selon Dr Richard Munang, représentant des nations unies pour l’environnement- Afrique, « la préoccupation actuelle du système des nations Unies pour l’environnement est de savoir, comment faire du changement climatique qui est un obstacle, un atout dans un pays comme le Cameroun, où la population est majoritairement jeune, soit 70%? Cet atelier portant sur l’économie verte, intervient donc à point nommé au Cameroun ». Il ajoute  » il faut pousser les gens à investir sur l’économie verte, afin que les populations puisse non seulement avoir de quoi manger, mais aussi lutter efficacement contre les changements climatiques, car l’agriculture est le secteur qui emploie le plus la population en Afrique, soit 70% ».

Dr Richard Munang, représentant des nations unies pour l’environnement- Afrique,

Rosine Yémélé

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.