Cameroun – Consolidation de la démocratie : Cap sur la révolution des outils de la biométrie électorale.

0
115


C’est l’un de défis majeurs de la deuxième session ordinaire du Conseil électoral d’Elections Cameroon au titre de l’année 2022, tenue le 29 juin, au siège de l’institution à Yaoundé.


Après la première session de l’année qui s’était tenue le 23 mars 2022, il était question pour les membre du Conseil électoral, d’examiner le rapport trimestriel d’activités de la période d’avril à juin, présenté par le Directeur général des élections, Dr Erik Essoussè, ainsi que les termes de référence de la descente sur le terrain des membres du Conseil électoral, du 16 au 31 août 2022, en vue de la clôture des opérations d’inscriptions d’inscription sur les listes électorales à travers le triangle national.
Dans cette dernière ligne droite, le président du conseil électoral d’Elections Cameroon, Dr Enow Abrams Egbe, a tenu à saluer et à féliciter les efforts de certains partis politiques, des médias, de la société civile, de l’administration, et des responsables des collectivités territoriales décentralisées, visant à booster les statistiques des inscriptions sur les listes électorales, qui affichent déjà un total global brut de 7 197 779 inscrits, parmi lesquels 3 353 760 femmes.


En cet effet, le fonctionnement des commissions mixtes de révision des listes électorales et la mise à jour technologique des outils de biométrie électorale, restent une priorité pour les membres du Conseil électoral d’Elections Cameroon, qui vont une fois de plus sillonner l’ensemble des démembrements territoriaux d’Elections Cameroon, entre le 16 et le 31 août prochain, afin de s’assurer de la mise en œuvre effective des recommandations des précédentes descentes sur le terrain. Car, l’objectif ici étant de faciliter le processus démocratique, afin d’apporter des réponses concrètes aux difficultés opérationnelles et techniques du terrain.


A cette occasion, le président Dr Enow Abrams Egbe précise que : « le meilleur gage d’une démocratie reste et demeure l’élection. Et l’unique moyen légitime d’y prendre part étant de s’inscrire sur les listes électorales afin d’exercer son droit fondamental de vote, et de participer ainsi de manière active à la bonne marche du pays ».
Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.