Cameroun – Politique : La Section Rdpc du Mfoundi VI en ordre de bataille pour les victoires futures.

0
302

En qualité de représentante personelle du Vice-premier ministre, Jean Nkuete, Secrétaire général du Comité central du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le Ministre Célestine Ketcha Courtès, a lancé officiellement le 20 juillet 2022, la Conférence conjointe des Sections Rdpc, Ofrdpc et Ojrdpc du Mfoundi VI.

Placés sous le thème : «Connaissance des textes de base du RDPC comme socle de la discipline et du consensus pour les victoires futures dans la section Mfoundi VI», ces travaux hautement politiques et stratégiques se sont déroulés dans la salle des actes de la commune d’arrondissement de Yaoundé 6.

Bénéficiaire de cette haute confiance du comité central du Rdpc, Célestine Ketcha Courtès, qui est par ailleurs Président de la Section RDPC Ndé-nord, a valablement représentée le secrétaire général du Comité Central du RDPC, aux côtés de plusieurs personnalités politiques, parmis lesquelles, le Ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, représentant le chef de la délégation permanente départementale du Comité Central du Rdpc dans le Mfoundi, ou encore le ministre chargé de missions à la présidence de la République, Philippe Mbarga Mboa, qui est compté parmi les invités spéciaux. Le Directeur Général du Bureau national de l’état civil (Bunec), Alexandre Marie Yomo, es élus locaux du Mfoundi 6, parlementaires, conseillers régionaux et municipaux, étaient également présents à ces assises, sur invitation du président de la section Rdpc du Mfoundi VI, Jacques Yoki Onana, par ailleurs maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 6.

Au nom du secrétaire général, Jean Nkuete, madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a offert aux militants cadres de base du Rdpc dans le Mfoundi VI, une leçon inaugurale, suivie d’un exposé politiquement magistral, en guise de formation continue des militants, sur les thématiques retenues à cet effet.

À cette occasion, Célestine Ketcha Courtès, de façon pragmatique, a invité ses camarades politiques du Mfoundi VI, à ratisser large, à ne laisser personne de côté, à garantir l’adhésion de tous aux idéaux du Rdpc, en impliquant le maximum de concitoyens dans les activités du parti, en donnant ainsi aux citoyens du Mfoundi VI, de profiter équitablement des retombés des actions du gouvernement de la République, ainsi que de la Commune d’arrondissement de Yaoundé 6.

«À l’instar du Président de la République, qui est un homme de dialogue et de consensus, mendiant de la paix, tendons la main aux autres et prouvons à travers nos actes au quotidien, que nous constituons une merveilleuse famille politique. Ensemble transformons nos quartiers, nos villes, afin d’améliorer le bien-être de nos populations » : tel a été l’appel insistant de la représentante personnelle du secrétaire général Jean Nkuete.

En revenant sur la discipline au sein du Rdpc et en évoquant les enjeux politiques de demain, Célestine Ketcha Courtès, a également invité les principaux responsables des 10 sous-sections du Mfoundi VI, soit 133 délégués présents, à danser la même danse impulsée par le président national du Rdpc, Paul Biya, en respectant scrupuleusement les textes du parti, consignés dans le livre jaune, qui a d’ailleurs été distribué gratuitement à toute l’assistance.

Cette haute confiance faite au ministre, Celestine Ketcha Courtès, par le Secrétaire général du Comité central, a été unanimement saluée par l’ensemble des militants et Élites politiques du de la section du Mfoundi VI.

En s’inspirant de son expérience personnelle depuis son passage par l’Ojrdpc, L’Ofrdpc, et aujourd’hui le Rdpc, Célestine Ketcha Courtès, a trouvé les mots justes, pour galvaniser et raviver la flamme de ses camarades, en cette veille des échéances politiques à venir.

Femme politique dynamique, militante convaincue du parti de Paul Biya, la trajectoire de Célestine Ketcha Courtès, est d’ailleurs inscrite dans les annales de l’histoire de cette formation politique. Elle est parmi les rares femmes à occuper les fonctions de présidente de section Rdpc, un poste majoritairement réservé aux hommes. Surtout que, la Sectio Rdpcn du Ndé-nord qu’elle préside actuellement, est la plus grande section du département du Ndé, avec un record de 115 Sous-sections à contrôler et à administrer.

Une forte expérience politique qui doit inspirer tout cadre de base du Rdpc, qui rêve d’une brillante carrière au sein de ce parti.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.