Cameroun – Autoroute Kribi – Lolabé : Ça roule désormais à grande vitesse.

0
111

La toute première infrastructure autoroutière du Cameroun, entre Kribi et Lolabé, a été mise en service le 29 juillet 2022.

La cérémonie officielle s’est déroulée plus précisément au village Mbeka’a, sous la présidence du ministre des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, en présence du ministre des Finances, Louis Paul Motaze et des autorités administratives politiques, religieuses et traditionnelles du département de l’Océan en particulier et de la région du Sud en général.

En effet, cette autoroute Kribi – Lolabe, est la toute première infrastructure du Cameroun, dotée d’un péage électronique, réalisée dans le cadre d’un partenariat public – privé, s’inscrivant lui-même dans le Programme de développement autoroutier mis en œuvre par le chef de l’État, Paul Biya.

Dans sa présentation technique, il est rappelé que l’autoroute Kribi – Lolabé s’étend sur un linéaire de 38,5 km, avec une 2×2 voies extensibles à 2×3 voies, séparées par un terre plein central, avec 4,94 km de voie de raccordement en 2×2 voies.

Dans son tracé, l’infrastructure s’étend sur un itinéraire qui part du village Mboro pour déboucher à Bilolo dans l’arrondissement de Kribi 2eme. Cette section est reliée au Port autonome de Kribi par une pénétrante de 1,24 km, (avec en plus un prolongement de 775 m dans la voirie portuaire) et à la Nationale n°7 Edea – kribi via une voie de raccordement de 3,7 km partant de la nationale n°22 (Yaoundé – Olama – kribi).

L’exploitation et la maintenance de cette autoroute s’effectueront dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP) signé le 30 décembre 2020 avec le partenaire privé China Harbour Engineering Company (CHEC), pour le financement partiel, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de l’ouvrage.

Il faut noter que des aménagements connexes ont été réalisés dans le cadre du projet, notamment, 18 points d’eau et des voies de rétablissement (22,6 km) au bénéfice des populations riveraines. De même , des campagnes de sensibilisation des populations riveraines sur la consistance d’une autoroute et les contraintes liées au voisinage avec ce type d’infrastructure, ont été exécutées et se poursuivront.

En rappel, la section autoroutière kribi – Lolabe, constitue la première phase de l’autoroute Edea -kribi- Lolabe. Elle vise en particulier à améliorer la compétitivité et la chaîne de transport, à partir du Port Autonome de Kribi ainsi que l’attractivité dudit port à assurer la liaison entre ce pôle industrialo-portuaire de la ville de Kribi et les grandes villes intérieures ainsi que les pays voisins, dans les meilleures conditions de sécurité, de confort et de fluidité , puis à alléger les mouvements de transit dans la ville de Kribi.

Ainsi le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, dans son allocution de circonstance, a remercié chaleureusement les populations riveraines de ce projet, pour leur patience et leur parfaire collaboration depuis le démarrage desdits travaux, qui n’ont pas étés interrompu. Selon le maître d’ouvrage : «Kribi – Lolabé est la première autoroute réalisée en partenariat public-privé au Cameroun ».

Ainsi, le processus d’indemnisation se poursuit. Les quelques payement encore attendus seront faits dans les tout prochains jours.« Quoi qu’il en soit, 600 millions de francs CFA ont été remis à 291 bénéficiaires. 500 millions le seront, dans les prochains jours à 45 autres bénéficiaires et les 500 autres millions suivront » : a déclaré le Ministre des travaux publics, qui a par ailleurs émis le vœu que l’exploitation responsable et sécurisée de cette infrastructure moderne et de plusieurs autres ouvrages de cette envergure, inscrit le Cameroun dans le concert des pays émergents.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.