Cameroun – Habitat social et gestion des déchets : L’exemple qui vient de la Mairie de Kigali.

0
292

En mission d’études au Rwanda, le ministre camerounais de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, partage avec les membres de sa délégation, l’expérience de la Mairie de Kigali, le 2 août 2022.

En quête de solutions pour résoudre les problèmes de modernisation des villes camerounaises, le président de la République, Paul Biya, sur très hautes instructions, a dépêché son ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour le Rwanda, accompagnée d’une importante délégation constituée des élus locaux et de certains principaux responsables techniques de son département ministériel.

C’est ainsi qu’une rencontre à été organisée le 2 août 2022, avec la principale unité stratégique et opérationnelle de gestion des déchets et ordures ménagères, pour la préservation de l’environnement dans la ville de Kigali.

Il faut tout de même rappeler que l’un des piliers important de la Mairie de Kigali, réside sur la réussite des opérations d’hygiène et salubrité de commun accord avec les populations locales, dans le cadre d’un contrat de performance avec l’État.

Et dans la dynamique d’un développement participatif, les concours d’hygiène et salubrité sont régulièrement organisés, afin de susciter une saine émulation entre les différents acteurs. Dans une gouvernance urbaine exemplaire, la gestion de la décharge des ordures est confiée à une société recrutée par la Mairie de Kigali.

À la suite de ce partage d’expérience, il faut dire qu’à Kigali, l’exploitation des bas fonds est exclusivement réservée à l’agriculture et non pas à la construction des habitations.

Étant donné que, les logements sociaux construits dans le cadre du projet Green City, ou alors pour le recasement des personnes déguerpies dans les bas fonds de la ville de Kigali.

Une enrichissante expérience dans la gestion urbaine, saluée à juste titre par le chef de fla délégation camerounaise, Célestine Ketcha Courtès.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.