Cameroun – Minjec à Mutengene : Pleins feux sur la 3ème journée de formation.

0
57

Les travaux de l’atelier de renforcement de renforcement des capacités des responsables du Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique se poursuivent ce 02 Août 2022 dans la salle Platon du Centre d’instruction et d’Application (CIAP) de Mutenguene.

Mme Bikoue Carole epse Eone, Sous-directeur du Personnel, de la Solde et Pensions au Minjec a entretenu les participants sur la Gestion de la carrière et des ressources humaines. Dans son exposé, elle édifia les participants sur divers points. Notamment le document de la présence effective, la mise en stage et le détachement pour une autre structure.

A sa suite, Maraimou Bassouro, Chef de Cellule Projet Sijipes, présente la Plateforme cartographie des postes. Elle a été créée par le Ministère de la Fonction Publique afin de gérer efficacement la carrière des agents de l’État. Maraimou Bassouro appelle tout le monde à se faire identifier dans cette application et valider par les différentes hiérarchies. Le Chef du Centre National de Production et de Diffusion de la Documentation pour la Jeunesse (Cnpddj), Noé Nseke, va alors présenter le rôle du Cnpddj, une structure rattachée au Minjec. Ensuite l’intervenant va donner l’importance du rapport annuel de performance qui permet de juger la performance du Minjec. Le rapport d’activité quant à lui contient tout ce qui est fait sur le terrain en termes d’activité et de tâche. Les rapports de ces activités doivent avoir les noms des personnels qui ont menées l’activité. Dans le but de veiller à la bonne marche des ateliers, l’Inspecteur Général des Services, Simon Wadjiri a fait une mise au point notamment en ce qui concerne le comportement des participants. Aussi, dans le même ordre d’idée, le Directeur de la Coopération et de la Statistique, Habit Bienvenue est revenu sur la remontée des données Statistiques qui sont un outil d’aide à la décision. Aux participants, Il a présenté les variantes et le prototype d’une convention selon le modèle type Minjec.

Des connaissances sur les types de contentieux ont été transmises par Djida Abel, Cadre d’études à la Division des Affaires Juridiques (DAJ). Elle évoqua le contentieux pour excès de pouvoir, celui de la pleine juridiction ou recours de plein contentieux, l’interprétation et l’appréciation de la légalité et le contentieux de répression.

Dans le cadre de la visite du commandant du Ciap, le Directeur Adjoint du Cenajes de Kribi, Mahamat Mahamat revient sur les recommandations avec les 11ème et 12ème compagnies. De ce qui précède, les participants doivent émettre des réflexions durables pour améliorer l’accompagnement des jeunes au quotidien.

La deuxième partie de cette journée est réservée à l’edification des participants sur les différentes grades de la Police. En outres, il est annoncé que la mission de ce coprs de commandement est de protéger les institutions nationales, des personnes et de leurs biens. Son but est de concourir au maintien de la paix et de la stabilité à l’intérieur du triangle national, rappelle le Commissaire de Police Mamoudou. Pour ce qui est du service de Renseignement, le Commissaire Mamoudou indique que C’est un pouvoir tranquille qui permet à l’Etat de prévoir en mettant sur pieds des techniques d’informations par des services spécialisés. On note alors deux structures chargées de cette mission : la Direction des Renseignements Généraux et Direction de la Surveillance du Territoire. S’agissant de la Police Judiciaire, son rôle se limite à la recherche des infractions à la loi pénale, en les rassemblant et interpellant les auteurs afin de les présenter à la justice.

Le Commandant du Ciap, Dr. Nith Pierre par ailleurs Commissaire Divisionnaire explique que la police est un corps de métier de souveraineté et il concourt dans ses missions à maintenir la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble entre autres dans un esprit patriotique et républicain. Ce corps fonctionne sur la base d’un certain nombre de paramètres. On parle ainsi de la hiérarchisation, de la recherche de l’intérêt général et du principe d’égalité de tous devant la loi, tout ceci basé sur les règles d’éthique.

C’est l’examen du projet de synthèse du rapport général qui a clôturé cette troisième de formation.

Francis Dourdjao

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.