Production des logements sociaux de masse et aux coûts abordables : Le Cameroun à l’école du Rwanda.

0
2656

La mission d’études conduite par Célestine Ketcha Courtès au Rwanda, du 31 juillet au 6 août 2022, a permis à la délégation camerounaise de s’imprégner du modèle rwandais, en matière de production massive des logements sociaux. À travers notamment le cas de la commune de Kigali, sous la conduite du maire, Prudence Rubingisa.

L’agenda très chargé de la délégation camerounaise, en mission d’études au Rwanda, a prévu entre autres, des audiences avec des autorités municipales et certains membres du gouvernement rwandais, ainsi que des descentes sur le terrain, notamment sur les site de construction massive des logements sociaux dans la ville de Kigali.

Le 4 août 2022 par exemple, la délégation camerounaise a été reçue par le groupe SKAT, Swiss ressource center and consultancies for development, à Mucyafi, l’un des quartiers précaires en cours de revitalisation dans la commune de Kigali, où le gouvernement rwandais, de concert avec la commune, s’est engagé à construire une nouvelle ville, avec production massive des logements sociaux modernes et aux coûts abordables. Dans ce gigantesque projet, il est question de détruire les cases installées anarchiquement, les reconstruire, tout en maintenant les populations sur le même site, sans trop bouleverser leur mode de vie. Mais à terme, c’est l’amélioration du cadre et de la qualité de vie, ainsi que la réorganisation de ce quartier avec la construction des voies urbaines, des drains et autres infrastructures de modernité.

Et pour réussir ce projet futuriste, l’installation d’une usine de production des matériaux de construction, à proximité de ce quartier est d’un avantage particulier. Une structure architecturale a ainsi été pensée en amont, de façon à économiser les coûts et à gagner en espaces. Afin de toujours placer les populations au centre de ce type de projet social, une communication fluide et de proximité a également été mise sur pied.

Et l’audience avec le ministre rwandais de l’environnement a permis à la délégation camerounaise conduite par Célestine Ketcha Courtès, de s’imprégner des belles pratiques en matière de planification, de gestion des terres afin de faire face à l’urbanisation galopante, de la digitalisation des données et de la préservation de l’environnement. La partie rwandaise a alors fait découvrir l’implémentation du programme de logements sociaux à coûts réduits dans le cadre d’un partenariat districts (communes) – État et coopération Suisse, notamment dans l’entretien des espaces verts et des zones marécageuses. La conservation des plantes médicinales et de certaines espèces fauniques à l’intérieur des villes rwandaises, a captivé l’attention de la délégation camerounaise, en ce sens que tout cela participe à l’attractivité des milieux urbains.

Une mission d’études qui a grandement émerveillée toutes la délégation camerounaise, plus particulièrement les maires présents à Kigali. Vivement que ce modèle rwandais inspire véritablement les magistrats municipaux du Cameroun.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.