Cameroun – Hommage à Christian Penda Ekoka.

0
169

07 août 2021 – 07 août 2022, voilà exactement un an déjà que Christian PENDA EKOKA nous a quitté.

En cette mémorable circonstance, nous prions le Seigneur Tout-Puissant d’assurer le repos paisible de son âme.

Au regard de sa très dynamique vie sur terre, Christian Penda Ekoka, aura été un personnage public de premier rang dans la lutte pour la construction du Cameroun. Il aura marqué son époque et sa génération à travers les valeurs qu’il véhiculait au quotidien et qu’il défendait fermement dans ses discours, à savoir, la bonne gouvernance, la sécurité, l’assainissement du milieu des affaires, la croissance économique, le développement du Cameroun, le réveil de la jeunesse camerounaise et l’engagement politique des citoyens, entre autres.

Nous, garderons de lui à jamais, le souvenir d’un esprit brillant et libre, ainsi que d’un homme de conviction et de courage.

Puissent ses idées qui ont marqué notre temps être gravées dans nos esprits de génération en génération, afin de pérenniser ce combat républicain.

Pour mémoire, Christian Penda Ekoka est né le 21 mars 1952 à Douala. Il est décédé la nuit du dimanche 7 août 2021 à Toronto au Canada, des suites de maladie, à l’âge de 69 ans. Il aura été un haut fonctionnaire camerounais, malgré ses distances qu’il exprimaient d’ailleurs publiquement, vis à vis de certaines décisions du pouvoir. Ancien conseiller économique du président de la république Paul Biya de 2010 a 2018, ancien militant du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, depuis le milieu des années 1990.

En 2018, contre toute attente, il démissionne de toutes ces hautes fonctions et décide de soutenir la candidature de l’opposition, Maurice Kamto, du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), lors de la présidentielle camerounaise d’octobre 2018.

Après cette élection malheureuse et les revendications populaires qui en ont découlé, il écopera d’une incarcération d’environ neuf mois à la prison centrale de Yaoundé Kondengui, aux côtés de ses camarades de combat, Maurice Kamto, Paul Éric Kinguè, et Michelle Ndoki, pour ne citer que ceux-là.

Après sa libération, il s’était très vite brouillé avec le Pr Maurice Kamto, au sujet de la gestion des fonds dédiés à la lutte contre le Covid-19, dans le cadre de l’initiative Survie Cameroun lancée par le MRC.

Président fondateur du mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka quitte la scène à 69 ans, alors qu’il avait encore beaucoup à apporter comme énergie positive au Cameroun tout entier. Que la terre de ses ancêtres Sawa lui soit légère

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.