Cameroun – Lutte contre les avortements clandestins : APROJED sensibilise dans la région de l’Ouest.

0
154

Pour ce combat acharné porté par l’association APROJED, c’est au total 14 leaders qui viennent d’être installé dans la région de l’ouest.

Il s’agit ici en effet dune mobilisation communautaire pour barrer la voix à ce phénomène d’avortement clandestins sur l’ensemble du territoire national.

Même s’il faut reconnaître que ce mouvement contre les avortements clandestins est encore très faiblement structuré au Cameroun, en ce sens que le niveau d’engagement des communautés sur cette questions reste encore faible, en raison des multiples blocages socioculturels, des restrictions légales et des obstacles politiques et législatifs, qui rendent difficile la mise en œuvre des actions de plaidoyer.

Dans un tel contexte, DYNAMIQUES FEMMES et ses partenaires se sont donnés pour mission de mener des actions d’information, de sensibilisation et de mobilisation, visant à intéresser les populations et les communautés à la base, sur ce sujet des avortements clandestins. C’est la finalité de ce projet, dont l’importance n’est plus à démontrer.

En effet, ce projet permettra de rendre effectif l’implication de la santé et de la vie des femmes, l’exercice de leurs droits sexuels et reproductifs. Il permettra aussi de mobiliser les filles, les femmes et les acteurs sur la problématique de l’avortement, afin qu’ils se l’approprient avec engagement et collaboration, au sein des différentes communautés, sur cette thématique contre les avortements clandestins.

C’est ainsi qu’au cours de ce deuxième semestre du projet mobilisation communautaire pour l’activisme en matière d’avortement dans les régions méridionales du Cameroun, les partenaires de « Dynamiques femmes » auront pour mission de sélectionner 56 leaders communautaires, dont les tâches sont décrites, avec l’objectif général d’engager des nouveaux acteurs pour un dialogue actif au sujet des avortements clandestins. Il est question d’identifier et d’installer 14 leaders communautaires dans chaque région cible du projet. C’est donc dans ce sens que l’association APROJED a jusqu’à ce jour, identifié 14 leaders communautaires, parmis lesquels, 5 leaders religieux, 4 leaders d’associations, 5 leaders locaux traditionnels. Et chacun de ces leaders a été installé dans sa communauté.

Lors de ces installation, chaque leader a signé une lettre d’engagement et a reçu un polo pour la sensibilisation.

Corneille Noumessi.

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.