Cameroun – SM Georges Clément Meka s’insurge contre la dépigmentation.

0
60

En adéquation avec le Ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, l’autorité traditionnelle prend le taureau par les cornes.

Ainsi, le patriarche Georges Clément Meka, lors d’un entretien à nous accordés le 6 septembre 2022, a décidé de poser son regard sur le phénomène de la dépigmentation au Cameroun,

Selon ce Chevalier de l’ordre du Mérite camerounais, SM. Georges Clément Meka : « Je note avec beaucoup d’amertume, l’ignorance avérée des adeptes de la dépigmentation. Surtout avec le silence complice et l’indifférence de nos leaders d’opinions et Hommes politiques. Pour ma part, la culture du profit est devenue la règle prioritaire, qui tue l’essence même de la vie et incite à la négligence de l’Homme. Ainsi, la nouvelle génération, la jeunesse en particulier, longtemps considérée comme le fer de lance de la nation, est aujourd’hui en perte de repères, notamment à travers ce phénomène de la dépigmentation. Pour nous les autorités traditionnelles, il nous revient le rôle impératif, d’alerter et de rappeler la nécessité impérieuse de protéger notre peau, notre identité et notre teint africain. La recherche du profit ne doit pas excuser, ou même justifier cette dépravation de nos valeurs, mœurs et cultures ancestrales. Chacun de nous est responsable de lui-même, de sa propre vie, certes, mais, nous socialement, nous sommes aussi responsables de nos nos familles et de nos communautés régionales et nationales ».

La rédaction

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.