Cameroun – Bourses scolaires :La ville de Bafoussam célèbre ses génies.

0
127

Les génies en sciences technologiques et les meilleurs élèves du département de la Mifi, à Bafoussam, ont reçus ce 17 septembre 2022, des prix et des bourses scolaires.

La 7e édition du JESAM ( journée de l’Excellence Scolaire et Académique de la Mifi ), couplée à la 1ère édition du concours génies sciences et technologies, se sont tenues le samedi 17 septembre 2022, à la place des fêtes de Bafoussam. Une initiative du ministre secrétaire général adjoint des services du premier ministre, le professeur Pascal Nguihe Kante.

Cette 7ème édition du JESAM, couplée à la 1ère édition du concours semences génies sciences et technologies, qui était présidée par le gouverneur de la région de l’ouest AWA Fonka Augustine, a permis de célébrer le vivre ensemble, l’intégration nationale et le multiculturalisme, à travers la remise d’un important don en matériels didactiques à la communauté BORO du département de la Mifi. Cette communauté était fortement présente à cette cérémonie, avec un total de 184 élèves.

Le don reçu par cette communauté était constitué de trois cartons de cahiers, des kits scolaires, deux ordinateurs, en plus d’un appui financier de 200 000 FCFA, pour l’inscription de ces élèves.

La première édition du concours SEMENCES GÉNIES SCIENCES ET TECHNOLOGIES, a permis de détecter, d’honorer et d’accompagner les génies des classes de Terminales C ; E ; I ; Upper 6 en sciences, les classes de 3ème ; 6ème ; From 5 ; From 1 ; et 1ère ; mais également les classes de 4ème année de l’enseignement technique. Et ceci, dans les matières comme, les mathématiques, les physiques et l’informatiques.

Ces génies ont été célébré à l’occasion de cette double cérémonie, avec un appui financier et des diplômes.

Ainsi, les établissements scolaires du primaire, du secondaire, de l’ensemble du département de la Mifi, la mosquée centrale de Bafoussam, les forces de maintien de l’ordre des arrondissements de Bafoussam 1er , 2ème et 3ème, ainsi que celles du département de la Mifi, ont reçu des ordinateurs.

Dans son allocution, le ministre secrétaire général adjoint des services du premier ministre, Pascal Nguihe Kante, a insisté sur la question de la modernisation de l’éducation et l’intégration des facteurs innovants qui constituent une préoccupation majeure et permanente du chef de l’État, Paul Biya, dans sa vision de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035.

Cette préoccupation est clairement perceptible dans son livre programme intitulé, Pour le libéralisme communautaire, réédité en 2018. Ainsi que dans sa profession de foi, en vue de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. Dans ce dernier document en effet, le président Paul Biya s’est engagé à : « assurer une meilleure planification de l’éducation et de l’apprentissage, compte tenu des nécessités du monde en mutation ».

Par ailleurs, dans la stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30), le gouvernement s’est donné pour objectif de promouvoir un système éducatif à l’issue duquel tout jeune diplômé est sociologiquement intégré, bilingue et compétent dans un domaine capital pour le développement du pays. Celui-ci doit être conscient de ce qu’il doit faire pour y contribuer.

C’était également une occasion de célébrer les meilleurs des meilleurs. En plus des élèves, les enseignants ont été primés. Les lauréats du jour étaient au nombre de 216, Allant des mentions très bien à passable, pour les différents examens officiels.

Les récompenses étaient entre autres des enveloppes, des diplômes, des kits scolaires et des ordinateurs.

Plusieurs interventions ont ponctué cette cérémonie, en passant par le mot de bienvenue du maire de la ville de Bafoussam, représenté par son 2ème adjoint. Le représentant résident de l’IAI Cameroun, Armand Claude Abanda, était présent, aux côtés du délégué régional des enseignements secondaires, le docteur François Ngapgna, du professeur Gana Fomban Leke Rose, du promoteur du JESAM, et enfin du gouverneur de la région de l’ouest, Awa Fonka Augustine.

L’intervention du professeur Gana Fomban Leke Rose, portait sur une sensibilisation, comme dans une leçon inaugurale, elle s’est appuyée sur trois points, à savoir, le travail, la discipline et le respect des valeurs.

C’est dans la joie que c’est achevée cette 7ème édition du JESAM, couplée à la 1ère édition du concours Semences Génies Sciences et Technologies, dans le département de la Mifi, avec déjà un regard rivés vers la prochaine édition, pour le grand bonheur des bénéficiaires.

Corneille Noumessi

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.